Nissan LEAF

Si l’autonomie des voitures électriques est considérée comme l’un de leurs principaux défauts, on peut aussi choisir de regarder cela d’un autre œil et s’en amuser pour mieux la maîtriser…

Voilà près d’un mois que je roule en voiture électrique, et elle est très vite rentrée dans mon quotidien. L’autonomie, sujet majeur quand on parle de voiture électrique, est au départ quelque chose d’un peu angoissant mais qu’on apprend très vite à « l’apprivoiser ».

C’est en cherchant à mieux « sentir » les capacités de la voiture en terme d’autonomie que je me suis défini un petit jeu : rentrer à mon domicile pour recharger en ayant les batteries aussi déchargées que possible ! Cela revient à jouer à se faire peur en quelque sorte, à tester les limites…

Rien de très scientifique dans mes règles du jeu : il s’agit simplement de ne rien modifier à mes trajets quotidiens, c’est à dire que je m’interdis de faire un quelconque détour pour arriver chez moi. Par contre, je peux « jouer » sur mon style de conduite et les éléments de confort (clim, chauffage) pour arriver avec la batterie au plus proche du zéro.

Peut-être que vous trouverez ce « jeu » un peu puéril, mais grâce à cela je suis de plus en plus fin dans la façon d’exploiter l’autonomie de ma batterie. J’ai appris combien une « éco-conduite » pouvait être bénéfique pour l’autonomie. J’ai déterminé que la climatisation prenait environ 10% de la batterie et je sais désormais utiliser le mode « eco » à bon escient pour arriver à mes fins.

Mes prévisions d’autonomie sont maintenant plus justes que celles de l’indicateur d’autonomie de la voiture. Il se base sur les informations de conduite antérieures pour calculer la distance théorique que je peux encore parcourir, alors que moi je connais la conduite que je vais adopter et combien de kilomètres je vais pouvoir faire.

Au final, ce petit exercice permet de tester les limites de la voiture et la peur de tomber en « panne de batterie » disparaît peu à peu… On devient plus « sûr de soi » quant à sa capacité à maitriser l’autonomie de la voiture.

Dans les prochains articles, je vous parlerai du jeu qu’a mis en place Nissan pour valoriser l’éco-conduite dans la Leaf. Je vous détaillerai aussi ma rencontre avec un fabricant de bornes de charge rapide qui m’a donné quelques informations pour traiter le sujet plus en détail.

Notez cet article