Ventes de voitures électriques et hybrides : tous les chiffres du mois de novembre


Publicité

Grâce aux données fournies par l’AVERE France, Automobile-Propre dresse le bilan des ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables au cours du mois de novembre dans l’Hexagone.

Accalmie temporaire pour l’électrique

Après des mois de septembre et d’octobre au-dessus du seuil symbolique des 4000 immatriculations, le marché de la voiture électrique subit un ralentissement en novembre avec 3201 unités vendues. Sans être pour autant catastrophiques, les résultats du mois écoulé peuvent s’expliquer par différents d’acteurs : il y a d’une part l’effet d’attente provoqué par les nombreux modèles annoncés pour 2020 mais aussi un ralentissement des livraisons, peut être volontaire pour mieux préparer l’arrivée des nouvelles normes européennes en 2020.

Si la ZOE restait le mois dernier en transition entre l’arrivée du nouveau et de l’ancien modèle, elle continue à dominer très largement le marché. Avec 1866 unités écoulées en novembre, la citadine électrique de Renault a représenté près de 60 % des immatriculations de voitures électriques dans l’Hexagone. Loin derrière, la BMW i3 réalise son plus beau score de l’année avec 324 unités écoulées, dont deux équipées du prolongateur d’autonomie. Au classement mensuel, la citadine allemande devance la Nissan Leaf (241) et la Tesla Model 3 (225).

Au cumul, ce sont 37.960 voitures électriques qui ont été immatriculées sur le marché français, soit une progression de 43 % par rapport à la même période en 2018. Avec 16.720 immatriculations enregistrées depuis le début de l’année, la ZOE reste la star incontestée du marché suivie par la Tesla Model 3 et la Nissan Leaf qui cumulent respectivement 5205 et 3517 unités écoulées sur l’année.

Nouveau mois record pour l’hybride rechargeable

Porté par une offre toujours plus diversifiée, le segment des hybrides rechargeables réalise un nouveau record en novembre. Avec 2337 immatriculations, il s’accapare 1,35 % des ventes de véhicules neufs.

En novembre, le Porsche Cayenne a été le modèle hybride rechargeable le plus vendu dans l’Hexagone

De façon générale, le marché est bien mieux réparti entre les différents modèles. Prenant la tête des ventes en novembre, la version branchée du Porsche Cayenne totalise 246 immatriculations, suivie de près par le Mitsubishi Outlander PHEV (224) et la BMW 225xe (207).

Au cumul annuel, les ventes de modèles hybrides rechargeables dépassent désormais les 16.000 unités, soit une hausse de 31 % par rapport à la même période en 2018.

L’utilitaire électrique en manque de dynamique

Rien de très neuf du côté des utilitaires électriques. Toujours en tête, le Renault Kangoo ZE s’accapare près de la moitié des ventes avec 277 immatriculations enregistrées en novembre, suivi de bien plus loin par le Nissan e-NV200 (127) et la version commerciale de la ZOE (57).

Au cumul annuel, les résultats sont plutôt décevants. Avec 7261 immatriculations enregistrées sur les 11 premiers mois de l’année, les ventes d’utilitaires électriques n’ont progressé que de 2 % par rapport à l’an dernier. La faute à une offre encore trop limitée mais surtout au positionnement de certains modèles proposés dont les tarifs peinent à séduire une cible professionnelle très sensible à la question du TCO.

« Alors que la loi d’orientation des mobilités fixe des objectifs de verdissement des flottes, assurons-nous que les moyens, notamment les dispositifs de soutien, soient bien mis en face pour les atteindre » met en garde Cécile Goubet, Déléguée Générale de l’Avere-France.

Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2020 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre