Etalé pour sa 6e édition sur une semaine complète, le Vendée énergie Tour 2019 se déroulera du lundi 3 au samedi 8 juin. Cette manifestation unique en France dans sa dimension, sa diversité et son esprit démontre depuis 2014 que la mobilité durable est en marche, et déjà accessible aux particuliers comme aux professionnels.

Programme de fidélité

Organisé par le syndicat d’énergie de la Vendée (SyDEV), sous l’impulsion de son président visionnaire Alain Leboeuf, et avec le chaleureux dynamisme de Pascal Houssard (photo ci-dessous), directeur général adjoint, l’événement est très apprécié des habitués qui, pour 60% d’entre eux, sont extérieurs à la Vendée. Ainsi, pour ne citer que les fidèles participants les plus éloignés, l’équipage allemand composé de Dunja Weiss et Thomas Igler, en Model S (5e participation), et le motard Jacques Verhaegen, qui viendra pour la 3e fois de Belgique avec sa moto électrique Zero Motorcycles.

Directeur Général du SYDEV, Pascal Houssard est l’un des piliers de la manifestation.

D’abord simple rallye sympathique proposé aux seuls électromobiliens sur une distance d’environ 120 kilomètres, et maintenant semainier aux multiples tiroirs ouverts sur toute la mobilité durable, le Vendée énergie Tour a pu se renouveler et se développer grâce au soutien fidèle du conseil départemental de la Vendée présidé par Yves Auvinet, et à de solides partenaires présents depuis le début (EDF, Engie, GRDF, Enedis).

Développement et mobilité durables

Imaginé au départ pour intéresser les professionnels à la mobilité électrique, le VET a progressivement pris pour mission de faire se rencontrer tous les publics autour des solutions de mobilité durable, systèmes de production d’énergie via des sources renouvelables, et autres bonnes idées dans le souci de l’environnement et de la santé publique.

Ce dernier point sera particulièrement présent dans le traditionnel rallye désormais baptisé « Rallye des ambassadeurs et des initiatives durables ».

Les équipages au volant de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou alimentés au gaz rencontreront l’équipe qui gère la station d’eau potable d’Apremont, celle du chantier de réinsertion Acemus qui s’active en permaculture à Aizenay, l’agro-apiculteur Jean-Marc Aubret qui a planté autour de la Genétouze 10.000 arbres afin de s’assurer une production de miel de très haute qualité, et Serge Toublan, de Coëx, un propriétaire de Tesla qui a monté un système en autoconsommation d’électricité qui s’appuie sur des panneaux photovoltaïques montés sur un tracker.

Dans la boucle, un passage par les points de recharge Citycharge installés sur des lampadaires d’éclairage public à La Roche-sur-Yon.

Le procès de la voiture électrique

Comment faire venir le grand public pour parler de tout ce qui concerne les véhicules électriques, mêmes les sujets qui fâchent ? « On a voulu surprendre en proposant une mise en scène d’un procès, celui de Monsieur Voiture Electrique », répond Pascal Houssard. « Pour cette conférence théâtralisée qui se veut légère sur la forme, mais très sérieuse sur le fond, les jurés seront tirés au sort parmi le public », poursuit-il.

Ce programme sans concession a pour objectif d’apporter aux spectateurs un maximum d’informations fiables autour de la mobilité électrique. Le DG nous promet un moment « très distrayant ».

Le VE pour aller loin aussi

Depuis 2014, accompagnant les progrès technologiques, les organisateurs et partenaires du Vendée énergie Tour, et notamment Jean-François Villeret et son équipe de Tour véhicules électriques qui organisent sur le terrain le rallye des ambassadeurs pour la 6e année consécutive, ne cessent de plaider pour une utilisation très large des véhicules électriques, y compris pour des déplacements longs.

Cette année, de grands témoins seront sur place pour le démontrer, films à l’appui. Ainsi Bruno Ricordeau, à la tête de l’agence Atypik Travel Organisation, qui présentera les rallyes Green Expedition, en Argentine (2018), et le Paris-Cap Nord de cette année. Deux aventures qui ont été suivies en voitures, à motos, et même, sur la route 40 d’Argentine, à vélos électriques.

Le Vendéen Jérémy Cantin, très engagé dans la conversion des véhicules thermiques en électriques, relatera la participation de ses 2 buggys au rallye Aïcha des Gazelles.

Mobilité au gaz

Une place encore plus importante sera donnée cette année à la mobilité GNV. « Nous avons cherché différentes formules pour alimenter la réflexion des professionnels sur la transition des flottes des collectivités et des entreprises », commente Pascal Houssard.

Un GNV Tour est ainsi organisé pour la première fois dans le cadre du VET. Il passera par les différents points d’avitaillement de Vendée en gaz naturel : Mortagne-sur-Sèvre (station Agricarbur ouverte en 2017 par un collectif d’agriculteurs), La Chaize-le-Vicomte (station gérée depuis son ouverture en 2018 par Vendée Energie, la SEM du SyDEV), Essarts-en-Bocage (station inaugurée pendant le VET), et le circuit de Fontenay-le-Comte qui symbolisera la prochaine installation, sur le secteur de la commune, de distributeurs GNV.

L’an dernier, Automobile-Propre avait réalisé une partie de l’événement avec une Golf au gaz naturel aux couleurs de GRDF.

Avec les constructeurs Seat, Fiat, Scania et Iveco présents, des véhicules lourds et légers alimentés au gaz pourront être approchés et parfois même essayés.

A noter que le lycée professionnel Rosa Parks de la Roche-sur-Yon recevra un tracteur routier GNV Scania neuf à double-commandes. Une première en France pour un tel établissement qui forme en particulier au métier de chauffeur.

Villages, expos et essais

En plus de tout cela, pas moins de 4 espaces d’exposition, d’essais et de découverte de la mobilité durable sont au programme du VET 2019.

D’abord un Café énergie Tour organisé aux Brouzils (lundi 3 juin) pour des rencontres entre le public et des propriétaires de voitures électriques, un rassemblement avec une foule de surprises dans le périmètre du circuit de Fontenay-le-Comte (mercredi 5 juin), des animations « Retour vers le futur » aux haras de la Vendée à La Roche-sur-Yon où des chevaux et des véhicules anciens seront mis en scène (vendredi 7 juin), et la traditionnelle Fête de la mobilité organisée tous les 2 ans par La Roche-sur-Yon Agglomération (samedi 8 juin).

De nombreux exposants sont déjà inscrits.

Programme complet : www.vendee-energie-tour.com/programme.html

Vendée énergie Tour : Toujours plus en mobilité électrifiée et au gaz
4.3 (85.45%) 11 vote[s]