tesla-model-s-accident-pays-bas

Un automobiliste néerlandais de 53 ans vient de trouver la mort suite à la collision de sa Tesla Model S contre un arbre. Une enquête a été ouverte par le constructeur pour expliquer les causes de l’accident et définir si la fonction Autopilot était activée lors de l’impact.

Les causes de l’incident survenu ce mercredi 7 septembre sur une route située à 40 kilomètres à l’est d’Amsterdam ne sont pas encore connues mais le choc semble avoir été particulièrement violent, ne laissant aucune chance au conducteur de 53 ans qui a péri lors de l’accident.



Relayées par les médias locaux, les images de l’accident sont impressionnantes et laissent entrevoir une Tesla Model S à la face avant complètement explosée par la violence de l’impact avec de nombreuses pièces éparpillées à plusieurs dizaines de mètres du véhicule.

tesla-model-s-accident-pays-bas-02

L’Autopilot en cause ?

Suite à l’annonce de l’accident et du décès du conducteur de 53 ans, Tesla a réagi en indiquant qu’il travaillait avec les autorités pour établir les causes de l’incident. Le constructeur va noter chercher à définir si la fonction Autopilot, déjà en cause dans le décès d’un conducteur en Floride il y a quelques mois, était enclenchée au moment de l’accident.

Mise à jour 08/09/2016 à 20h23 – Réponse de Tesla France qui disculpe l’Autopilot et confirme la vitesse excessive du conducteur :

Nous avons travaillé avec les autorités pour déterminer les circonstances de l’incident et leur avons offert notre entière coopération. Nous pouvons confirmer suite à l’analyse du journal de bord du véhicule que le système Pilotage automatique n’était à aucun moment activé lors du cycle de conduite et que le véhicule circulait à une vitesse dépassant les 155 km/h, ce qui semble cohérent par rapport aux dégâts constatés sur place suite à l’impact avec un arbre.

Le travail difficile des secours

Craignant un risque d’électrocution, les pompiers néerlandais auraient mis plusieurs heures avant de pouvoir approcher l’épave et extraire le corps du conducteur. Selon les explications des médias locaux, une partie de la batterie aurait été éjectée hors du véhicule avec la force du choc tandis qu’une autre serait restée à l’intérieur sans pouvoir être mise hors tension comme l’exige la procédure d’intervention. Résultat : l’équipe de secours ne pouvait pas approcher et a même du contacter les spécialistes de Tesla pour savoir comment intervenir.

« Nous savons beaucoup de choses sur les voitures électriques mais il y a toujours des cas où quelque chose d’inattendu se produit. Il y a des enseignements dont il faudra tenir compte » a expliqué Ronald Boer, porte-parole des pompiers néerlandais.

tesla-model-s-accident-pays-bas-03

Sources: Reuters



Photos : Caspar Huurdeman