Catégories : Voiture électrique

Smart lève le voile sur ses nouvelles EQ Fortwo et EQ Forfour

Au public, ces nouveaux modèles, proposés uniquement en version électrique, seront présentés la semaine prochaine dans le cadre du salon de Francfort, en Allemagne. Ce n’est pas sur les performances qu’il faut cherche la nouveauté, mais dans la présentation extérieure et au niveau des dispositifs électroniques embarqués. Groupe motopropulseur C’est toujours un moteur de 60 kW de puissance maximale et d’un couple de 160 Nm qui entraîne les Smart EQ Fortwo, EQ Fortwo Cabrio et EQ Forfour. Il reste alimenté par une batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 17,6 kWh. Fournie par Deutsche Accumotive, filiale de Daimler, elle se compose de trois modules qui abritent au total 96 cellules. Afin de le préserver d’un vieillissement prématuré, le pack est inclus dans le circuit de refroidissement, avec réchauffeur. Ce qui lui permet de fonctionner, en été comme en hiver, dans une plage optimale de températures. Cette architecture s’accompagne des performances suivantes : le 0-60 km et le 0-100 km/h en 4,8 et 11,6 secondes pour la Smart EQ Fortwo, 4,9 et 11,9 s à bord de sa déclinaison en cabriolet, et 5,2 et 12,7 avec la EQ Forfour. Autour de 150 km d’autonomie Smart continue à communiquer les autonomies de ses véhicules selon la norme NEDC. Là encore, rien de vraiment nouveau. Les EQ Fortwo, EQ Fortwo Cabrio (propulsion) et EQ Forfour (traction) sont annoncées avec des autonomies comprises dans des fourchettes respectives de 147-159, 145-157 et 140-153 km, qui tiennent compte des différences d’équipements. La vitesse maximale conserve sa limite à…

Au public, ces nouveaux modèles, proposés uniquement en version électrique, seront présentés la semaine prochaine dans le cadre du salon de Francfort, en Allemagne. Ce n’est pas sur les performances qu’il faut cherche la nouveauté, mais dans la présentation extérieure et au niveau des dispositifs électroniques embarqués.

Groupe motopropulseur

C’est toujours un moteur de 60 kW de puissance maximale et d’un couple de 160 Nm qui entraîne les Smart EQ Fortwo, EQ Fortwo Cabrio et EQ Forfour. Il reste alimenté par une batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 17,6 kWh. Fournie par Deutsche Accumotive, filiale de Daimler, elle se compose de trois modules qui abritent au total 96 cellules.

Afin de le préserver d’un vieillissement prématuré, le pack est inclus dans le circuit de refroidissement, avec réchauffeur. Ce qui lui permet de fonctionner, en été comme en hiver, dans une plage optimale de températures.

Cette architecture s’accompagne des performances suivantes : le 0-60 km et le 0-100 km/h en 4,8 et 11,6 secondes pour la Smart EQ Fortwo, 4,9 et 11,9 s à bord de sa déclinaison en cabriolet, et 5,2 et 12,7 avec la EQ Forfour.

Autour de 150 km d’autonomie

Smart continue à communiquer les autonomies de ses véhicules selon la norme NEDC. Là encore, rien de vraiment nouveau. Les EQ Fortwo, EQ Fortwo Cabrio (propulsion) et EQ Forfour (traction) sont annoncées avec des autonomies comprises dans des fourchettes respectives de 147-159, 145-157 et 140-153 km, qui tiennent compte des différences d’équipements. La vitesse maximale conserve sa limite à 130 km/h.

Par défaut, les 3 engins embarquent un chargeur 4,6 kW auquel nous vous conseillons de lui préférer celui de 22 kW de puissance proposée en option. Avec ce dernier, une heure suffit pour retrouver une pleine capacité de batterie sur les nombreuses bornes accélérées disponibles en France, contre 3 heures et demie.

Daimler est associé avec l’opérateur de recharge Plugsurfing : les connexions et la facturation sont disponibles à partir de la toute nouvelle application EQ. Cette dernière permet également de connaître à distance le niveau de charge de la batterie, l’autonomie estimée, ainsi que de planifier les déplacements (dont les arrêt recharge) et de programmer une température à bord.

Retour vers le futur

Afin de marquer définitivement l’abandon des motorisations thermiques et d’établir un pont avec les idées novatrices du départ de l’aventure Smart, les designers ont trouvé l’inspiration dans des détails emblématiques des premières générations qu’ils ont interprétés et adaptés aux nouveaux modèles.

Extérieurement, ce qui différencie ces derniers des Smart commercialisés depuis 2017, ce sont, entre autres : monogramme Smart sur le capot et disparition du logo, une calandre esthétique plus haute mais implantée plus vers le bas, cette dernière incorpore les feux diurnes sur la Forfour mais pas sur les Fortwo, prises d’air latérales, nouvelles couleurs unies ou bitons avec éventuellement des stickers évoquant le dynamisme, en option blocs optiques avant et arrière 100% leds dont les différentes zones ont été redessinées, 4 nouvelles propositions de jantes (15 ou 16 pouces) en alliages légers, etc.

Aide à l’utilisation

Ce qui peut impressionner sur ces 3 voitures électriques voulues pour encombrer le moins possible les rues, c’est le nombre de dispositifs divers pour aider à bien les utiliser. Ainsi, pour la conduite : le ralentissement automatique avec régénération de la batterie quand le véhicule qui précède décélère.

D’autres fonctions utilisent des applications en relation avec le smartphone de l’utilisateur. Pactris permet, en scannant le code-barres de produits encombrants (meuble en kit, caisses de boissons, etc.), de savoir s’ils peuvent être embarqués dans le véhicule et comment les y disposer. Ready to park aide à trouver une place pour se garer et peut même se charger de la réserver quand c’est possible. Ready to spot sert à retrouver le lieu où est stationnée la voiture, en indiquant le meilleur trajet pour s’y rendre.

Disponible en France, Allemagne, Espagne et en Italie, Ready to share est une suite de facilités pour partager à plusieurs l’utilisation de la voiture : déverrouillage et verrouillage des portes et du contact par smartphone, facturation éventuelle avec paiement, etc.

Le propriétaire peut en outre définir une zone en dehors de laquelle sa Smart EQ pourrait être considérée comme volée. Auquel cas un message lui est adressé et des instructions pas à pas lui sont délivrées pour l’aider à retrouver son engin, y compris en communiquant la situation à la police.

Ecran numérique 8 pouces

Les 3 Smart EQ sont équipées d’un écran numérique 8 pouces dont la navigation a été améliorée. Eteint, il est possible de le remarquer par un changement au niveau des boutons. Allumé, il affiche une organisation différente, intégrant les nouvelles applications, dont celles que nous venons de citer.

Le système s’appuie sur le smartphone de l’utilisateur afin de procurer à ce dernier « une solution d’infotainment plus abordable, et surtout intuitive à utiliser et évolutive », souligne le constructeur.

Des mises à jour logicielles, qui touchent au fonctionnement du véhicule et de ses équipements, seront effectuées par télétransmission… comme sur une Tesla ! Smart promet d’autres applications, dont certaines sont déjà en cours de développement.

Une commande en 3 étapes

Smart se réjouit de proposer un processus simple et rapide pour commander ses EQ Fortwo, EQ Fortwo Cabrio et EQ Forfour. Premier choix : la finition (modèle de base, passion, pulse et prime).

C’est au tour ensuite du niveau d’équipement. En entrée de gamme, Advanced comprend déjà le nouveau système multimédia avec intégration de smartphone, un accoudoir avant, et une aide sonore au stationnement.

Le pack Premium ajoute un toit panoramique (sauf modèle cabrio qui reçoit un arrêt de tirant d’eau), une caméra de recul et un filet de rangement sur la console centrale.

Le niveau Exclusif reçoit en plus des blocs 100% à leds à l’avant comme à l’arrière, des feux antibrouillard avec indication du virage en cours de négociation, divers capteurs (pluie, luminosité) pour action sur les équipements, l’éclairage d’ambiance, et un rétroviseur intérieur à atténuation automatique.

Choix de la couleur

La dernière étape correspond au choix de couleurs de carrosserie. La Fortwo est désormais proposée en rouge carmin et en beige doré, aussi bien pour la cellule tridion que les panneaux de carrosserie. Ces derniers peuvent également être demandés en vert citron.

Pour la Forfour, un blanc glacier peut habiller toute la voiture. Un nouveau bleu acier peut recouvrir les panneaux de carrosserie.

A l’intérieur, une présentation noir et bleu, avec surpiqûres sur la sellerie, offre davantage de contraste.

Les tarifs de ces nouveaux modèles seront prochainement communiqués.

3.7
20
Philippe SCHWOERER

Auteur et journaliste, Philippe est un passionné de voitures électriques depuis de très nombreuses années.

Lire les commentaires

  • Peut-être croient-ils que communiquer 150 km NEDC fera moins minable que 115 km WLTP ?
    Mais c'est l'effet inverse qui se produit : un train de retard.

    En hiver il y aura encore moins d'autonomie et en cas de gros bouchon, il va vite falloir choisir entre couper le chauffage ou rentrer à pied.

  • Dommage que la ForFour n'ait pas une plus grosse batterie. Ça va être dur pour elle face aux triplettes Volkswagen.

  • Une application pour savoir si le paquet tient dans la voiture ! C'est con, mais c'est génial !

  • La voiture est jolie et je cherche justement un petit véhicule électrique sympa, dommage que l’autonomie soit aussi ridicule, Mercedes est entrain de tuer smart.

  • "Bien renseignées, explications plus Tesla-hyène que SS'Mars-tienne..." dirait mon ange raide-trop "Ailes-on-muscles" !
    Mais, les vieux..., ceux qui n'ont pas l'utilité d'un(e) Smart-pho-on, comment font-ils / phone-t-ils..., pour "sans" servir ?
    Vu les prix, ce sont plutôt eux les plus susceptibles de les acheter, alors gross erreurs de marre-que-t'inn-gueux ?

  • Si le prix est contenu pour justifier la petite batterie, j’achèterais ! J’adore cette petite bouille ! Hate que le configurateur soit en ligne !

Partager
Publié par
Philippe SCHWOERER

Articles récents

Ce chauffeur VTC en Tesla Model S a dépassé les 300.000 km

Ancien taxi devenu VTC, Philippe Marchal exerce en Tesla Model S depuis 2015. Basé à La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône,…

13 octobre 2019 07:51

L’électrique est-il l’avenir de la voiture sans permis ?

Il peut apparaître paradoxal de constater que la plupart des voitures sans permis vendues en France font appel à un…

12 octobre 2019 09:34

Voitures électriques et hybrides rechargeables : les immatriculations de septembre en détails

Avec plus de 6.000 nouveaux véhicules électriques et hybrides rechargeables immatriculés sur le seul mois de septembre, la France vient…

11 octobre 2019 15:32

Essai Ford Transit et Tourneo PHEV : les hybrides rechargeables polyvalents

Figurant parmi les premiers constructeurs à intégrer la technologie hybride rechargeable sur ses véhicules utilitaires, Ford mise sur les restrictions…

11 octobre 2019 11:39

Toyota Mirai Concept 2019 : la voiture hydrogène nouvelle génération sera élégante

La voiture à pile à combustible du constructeur japonais adopte un design moins controversé. Visibles sur ce show-car attendu au…

11 octobre 2019 06:33

Dyson abandonne son projet de voiture électrique

Patatras ! Le fabricant d'aspirateurs Dyson a annoncé le 10 octobre stopper définitivement son projet d'assembler des voitures électriques. Après les…

10 octobre 2019 19:12

Ce site utilise les cookies.