Ségolène Royal à bord de la Nouvelle Zoé lors du Mondial de l’Automobile de Paris

Gratuité des autoroutes, extension du superbonus aux utilitaires, éligibilité des scooters… en réaction des épisodes de pollution des derniers jours, la Ministre de l’écologie vient d’annoncer une série de mesures en faveur du véhicule électrique.

A l’occasion d’un conseil des ministres exceptionnel organisé ce samedi 10 décembre et en réaction aux pics de pollution de ces derniers jours, Ségolène Royal a présenté une série de mesures antipollution visant à favoriser le véhicule électrique.

Extension du superbonus aux utilitaires

Si seules les voitures électriques particulières bénéficiaient du superbonus en 2016, celui-ci sera étendu aux utilitaires électriques en 2017 et permettra aux professionnels de pouvoir prétendre à une aide allant jusqu’à 10.000 euros en cas de mise à la casse d’un vieux véhicule diesel.

Publicité


Gratuité des péages pour les véhicules électriques

C’est une mesure qui avait déjà été annoncée en 2012 par Arnaud Montebourg, alors Ministre du Redressement productif, et qui semble bien difficile à mettre en œuvre, l’Etat concédant la gestion du réseau autoroutier à des sociétés tierces à priori peu disposées à toucher à leur précieux bénéfices.

S’il ne donne pas de détails, le dossier du ministère indique avoir engagé des travaux avec les concessionnaires d’autoroutes afin « de favoriser les véhicules à très faibles émissions sur les réseaux concédés, sans répercussion sur les autres tarifs de péage et sans augmentation de la durée de s concessions autoroutières ».

Devoir d’exemplarité

Ministres, Préfets, chefs d’administration et élus devront désormais rouler en voiture électrique pour donner l’exemple. Cette obligation se traduira par la publication d’une circulaire et la modification du code de l’environnement.

De façon plus générale, le ministère prévoit également que chaque véhicule administratif soit remplacé par un véhicule électrique à travers une  révision du décret en Conseil d’État fixant les objectifs de renouvellement des flottes par des véhicules à faibles émission.

Vignette Crit’Air obligatoire dans certaines zones

Alors que Paris officialisera l’entrée en vigueur des vignettes Crit’Air le 16  Janvier, le ministère prévoit d’obliger leur utilisation dans les zones où les préfets sont susceptibles de mettre en place la circulation restreinte pour pollution.

Bonus pour les deux roues

A compter du 1er janvier 2017, le bonus écologique s’étendra aux deux et trois électriques avec un montant fixé à 1000 euros. Cette aide ne pourra pas dépasser 27 % du prix d’achat et concernera tous les véhicules de catégorie L, soit les deux-trois roues et les quadricycles, hors batteries plomb et avec une puissance d’au moins 3 kW.

Une aide de 200 euros pour l’acquisition de vélos électriques est également à l’étude.

Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus, nous vous invitons à consulter le dossier complet du ministère.

Publicité


Publicité