Cherchant à offrir une seconde vie aux batteries de ses voitures électriques, Renault s’associe à l’entreprise britannique Powervault, spécialisée dans les solutions de stockage domestique.

En Angleterre, Powervault va lancer un test avec 50 unités de stockage dotées des batteries de « seconde vie » fournies par Renault. Ces démonstrateurs seront installés dans des résidences de clients déjà équipées de panneaux solaires et doivent permettre d’évaluer les performances techniques du système avec des batteries issues des véhicules électriques du constructeur au losange. Au delà du stockage de l’énergie solaire produite en journée, les unités Powervault peuvent également se charger automatiquement à l’aide d’une énergie à faible coût, en dehors des heures de pointe.



Dans une maison ou un appartement, le système Powervault s’intègre assez facilement.

5 à 10 ans de durée de vie supplémentaire

Pour Powervault, qui souhaite démocratiser le système au Royaume-Uni et qui vient de lancer une campagne de crowd-funding pour lever 2.5 millions d’euros, l’enjeu est de taille car les batteries de seconde vie pourraient lui permettre de réduire de 30 % le coût de son système.

Pour Renault, il s’agit d’optimiser le cycle de vie de ses batteries avant qu’elles ne soient recyclées. Car les batteries utilisées dans les véhicules électriques, qui disposent généralement de 8 à 10 ans de durée de vie, peuvent trouver une seconde utilisation dans les applications stationnaires. Dans un système tel que celui développé par Powervault, la durée de vie supplémentaire pourrait être de 5 à 10 ans selon Renault.

« La seconde vie offre non seulement une période d’utilisation supplémentaire aux batteries des véhicules électriques avant leur recyclage, mais elle permet aussi aux consommateurs d’économiser de l’argent. C’est du gagnant-gagnant-gagnant : pour les propriétaires de véhicules électriques, pour les propriétaires de logement et pour la planète » a souligné Nicolas Schottey, Directeur du Programme Batteries et Infrastructures Véhicules Électriques de Renault.

Au Royaume-Uni, le test mené par Powervault débutera en juillet 2017 et s’étalera sur une année entière.