En Californie, Toyota vient de dévoiler le Project Portal, un prototype de poids lourd à hydrogène qui sera expérimenté au port de Los Angeles.

Dévoilé il y a quelques jours en présence des autorités portuaires, de représentants du California Air Resources Board (CARB) et de la California Energy Commission (CEC), ce démonstrateur fera l’objet d’une étude de faisabilité visant à évaluer le potentiel de la technologie hydrogène pour les camions.

L’étude débutera cet été et s’inscrit dans le cadre du programme antipollution du port, dit Clean Air Action Plan, qui a permis de considérablement réduire les émissions polluantes causées par l’activité des ports de Long Beach et Los Angeles depuis 2005.

320 km d’autonomie

Basée sur la technologie utilisée sur la Toyota Mirai, la plateforme du Project Portal  a été spécialement calibrée pour les besoins des opérations de transport portuaire. Au total, le système développe plus de 670 chevaux de puissance et 1796 Nm de couple grâce à deux piles à combustible de Mirai associées à une batterie de 12 kWh. Le poids total roulant autorisé du véhicule s’élève à de 36 tonnes et son autonomie devrait dépasser 320 km en conditions normales d’exploitation.

Pour Toyota, il s’agit d’évaluer l’intérêt de la pile à combustible sur les différents types de segment. Au-delà des camions, le constructeur expérimente également l’hydrogène pour les bus et ambitionne de commercialiser ses premiers modèles dans le courant de l’année…

Notez cet article