La célèbre citadine du lion est disponible en motorisations essence, diesel et électrique depuis quelques semaines. Avec plus de 10.000 euros d’écart entre les versions zéro-émission et essence les moins chères, l’effort financier reste important. Mais si l’investissement de départ est conséquent, l’électrique permet de belles économies à l’usage. Automobile-Propre compare les coûts.

Première Peugeot électrique de grande série, la e-208 débarque en fanfare : il s’en est déjà vendu 2537 exemplaires au mois de janvier 2020. Autre chiffre surprenant : 27% des Peugeot 208 vendues sur la même période étaient électriques. Malgré son prix nettement plus élevé, la e-208 semble séduire de nombreux clients. Aussi, Peugeot n’a pas bâclé sa transition : outre un design attrayant, le constructeur a équipé sa citadine zéro-émission d’un moteur de 136 ch et 260 Nm de couple associé à une batterie de 50 kWh.

Aidée par le bonus écologique

Avec 340 km d’autonomie WLTP, une capacité de charge rapide jusqu’à 100 kW et un chargeur embarqué de 11 kW (en option), la e-208 a des arguments en sa faveur. Mais suffisent-ils à contrebalancer son prix, nettement plus élevé que ses sœurs thermiques ? Grâce au bonus écologique de 6000 euros, la 208 électrique contient à 10.800 euros l’écart de tarif avec la version la moins chère (essence 75ch boîte manuelle, finition « Like »). Démarrant en finition « Active » de milieu-de-gamme, la e-208 se positionne vers une clientèle déjà plus aisée.

Si elle ne peut pas rivaliser avec le tarif des versions essence et diesel de la finition « Like », elle réduit le fossé lors de la montée en gamme. La e-208 peut se targuer d’offrir la fiche technique la plus performante parmi toutes les motorisations proposées sur la citadine. Peugeot décline en effet sa 208 en trois moteurs essence de 75, 100 et 130 ch ainsi qu’un moteur diesel 100 ch en plus de l’électrique. Plus proche des prestations proposées par la e-208, la version « Allure » essence 130 ch à boite auto EAT8 est commercialisée à 24.200 euros. Elle se retrouve à « seulement » 2100 euros de l’électrique, bien plus confortable à conduire et économique à l’usage.

0,02 € par kilomètre

Avec un coût en énergie au kilomètre de 2 centimes d’euros, la e-208 est en effet imbattable. Comptez environ 1500 euros d’électricité (si l’on recharge chez soi) pour parcourir 75.000 km en cinq ans, là où une 208 essence 75 ch engloutirait environ 6000 euros de sans plomb. Elle reste aussi économique face au diesel, dont le prix s’aligne progressivement sur celui de l’essence. Outre les révisions régulières, l’entretien de la e-208 ne coûte presque rien. Pas de vidange à effectuer, aucune pièce moteur ni de boîte de vitesse à préserver. Comme sur la majorité des véhicules électriques, les disques et plaquettes de frein s’usent bien moins vite grâce au moteur régénératif qui assure une partie du freinage.

Des économies qui compensent largement le surcoût à l’achat et même l’éventuelle installation d’une wallbox pour la recharge à domicile. Ainsi, nous estimons à près de 4300 euros le montant des économies réalisées sur cinq ans en incluant le prix du véhicule, l’énergie et l’entretien (15.000 km/an) en optant pour une e-208 Active plutôt qu’une 208 Allure essence 130ch EAT8. Sur la finition la plus haut-de-gamme GT, Peugeot a d’ailleurs fait le choix de ne proposer que la motorisation électrique. Dans le haut du tableau, l’électrique semble donc devenir la seule option pertinente.

Plus accessible en location longue durée

Par le jeu du bonus écologique (6000 euros) et de la prime à la conversion (2500 euros si mise à la casse d’un vieux véhicule), la Peugeot e-208 est proposée à partir de 199 euros mensuels en location longue durée. Une offre incluant l’entretien mais conditionnée au versement d’un premier loyer de 1990 euros et à un engagement sur 49 mois pour 40.000 km. Pour les personnes concernées, c’est plutôt une aubaine : l’électrique est bien moins chère à performances comparables.

La 208 essence 130ch EAT8 Allure est en effet proposée à 281 euros par mois après premier loyer de 3010 euros (49 mois/ 10.000 km annuels). Même si l’on ne peut prétendre à la prime à la conversion, la e-208 reste moins chère : 271 euros mensuels et un premier loyer de 3012 euros. L’entrée de gamme Like équipée du moteur essence 75 ch reste cependant la plus accessible avec un loyer de 150 euros après première mensualité de 3010 euros (49 mois / 10.000 km annuels).

Faibles dépenses d’énergie

En considérant les dépenses d’énergie, la e-208 Active est encore plus économique. Sur la durée du contrat, elle consommera environ 800 € d’électricité, tandis que la 208 essence 130 ch EAT8 Allure brûlera autour de 3200 euros de SP95-E10. Au-delà de l’aspect financier, la 208 électrique offre l’avantage logique de n’émettre aucune pollution au cours de son utilisation. Par conséquent, le véhicule n’est pas soumis à d’éventuelles restrictions de circulation.

Sur le long terme et en prenant en compte toutes les dépenses, la Peugeot e-208 apparaît donc moins coûteuse que ses homologues thermiques. L’écart peut toutefois significativement se creuser ou se combler en fonction de nombreux paramètres : évolution des prix des carburants et de l’électricité, mode de recharge (domicile ou bornes publiques gratuites ou payantes), comportement de conduite, zone géographique, aides locales, etc… Elle reste une valeur stable sur d’autres critères : la souplesse de conduite ainsi que le silence et l’absence d’émissions polluantes à l’usage, ce qui représente un gain environnemental et sanitaire considérable.

Tableau comparatif

Peugeot e-208 Active Électrique  136 chPeugeot 208 Like Essence  75 ch BVMPeugeot 208 Like Diesel  100 ch BVMPeugeot 208 Allure Essence 130 ch BVA

Puissance

136 ch

75 ch

100 ch

130 ch

Couple

260 Nm

118 Nm

250 Nm

230 Nm

0 à 100 km/h

8,1 s

13,2 s

10,2 s

8,7 s

Autonomie (en cycle mixte)

340 km

727 km

976 km

785 km

Poids

1455 kg

1023 kg

1126 kg

1165 kg

Émissions de CO2 (WLTP)

0 g/km

122 g/km

109 g/km

127 g/km

Consommation (Cycle mixte WLTP)

14,7 kWh/100 km

5,5 l/100 km

4,2 l/100 km

5,6 l/100 km

Coût énergie au km

0,02 €

0,08 €

0,06 €

0,08 €