Lors d’un « preshow » organisé par la marque, Automobile Propre a pu découvrir en avant-première la nouvelle Renault ZOE ZE50. Une présentation que nous vous partageons en vidéo.

La première ZOE en 2013, la version ZE40 en 2016 et maintenant cette nouvelle ZOE ZE50. Si la Renault ZOE a connu de nombreux changements depuis son début de carrière, Renault présente cette nouvelle mouture comme une troisième génération. Batteries, moteur, design, équipements… comme nous l’évoquions lors de notre première article, les modifications apportées par la marque sur son modèle phare sont conséquentes. Des changements nécessaires pour mieux s’armer face à une concurrence grandissante…

L’illusion d’un modèle plus imposant

S’il n’y a pas de véritable rupture esthétique entre cette nouvelle et l’ancienne mouture, les modifications apportées par la marque sont essentiellement sur la face avant où les modifications apportées tranchent avec le look un peu trop « Playmobil » et féminin due modèle précédent.

Même longueur, même largeur et même empattement… Renault ne change rien aux dimensions, strictement identiques à la génération précédentes. Pourtant, cette ZOE 2 semble gagner en prestance. Son capot sculpté, sa signature lumineuse et son logo élargi donnent cette illusion de massivité. On la sent plus « posée » sur ses roues. Au passage, on trouve qu’elle rend beaucoup mieux en vrai qu’en photo. Attendez donc de la voir avant de juger trop sévèrement sa partie esthétique…

Comme les dimensions sont identiques, rien ne change en termes d’habitabilité. Cette nouvelle ZOE conserve donc les qualités comme les défauts du modèle précédent. A l’arrière, les grands auront toujours tendance à toucher les montants latéraux tandis que la place du milieu conserve son original dispositif de ceinture de sécurité (voir photo).

Quant au coffre, il intègre désormais le double fond. Très pratique pour le rangement des câbles.

Intérieur : plus moderne mais trop terne

Car on passe finalement plus de temps à conduire sa voiture qu’à la regarder, Renault a également fait un gros travail sur le style intérieur avec un agencement hérité de la nouvelle Clio qui change du tout au tout par rapport au modèle précédent. Cette nouvelle ZOE hérite ainsi d’un nouveau système à deux écrans. Entièrement numérique, l’instrumentation gagne en élégance et présente bien mieux les différentes informations. Via les réglages sur l’ordinateur de bord, on peut changer la disposition des comptes-tours ou modifier la couleur de la « ligne d’horizon » vers laquelle se dirige cette nouvelle ZOE.

Intégrant la navigation et les réglages multimédias, l’écran central s’étale sur 9,3 pouces de diagonale et intègre une série d’éléments dédiés à l’électriques. Si nous n’avons pas pu tester toutes les fonctionnalités, le fonctionnement du système nous a paru extrêmement fluide. Un excellent point !

Sur la partie fonctionnement, le bouton Eco migre au niveau de la console centrale. Il est complété par un mode « B » inédit qui permet de renforcer l’intensité du frein moteur.

Textile recyclé « made in France »

Côté sellerie, la nouvelle citadine innove en étrennant un nouveau textile réalisé en matériaux recyclés. « On a souhaité introduire ce textile qui est fait à la fois de bouteilles de PET recyclées et de ceintures de sécurité broyées. C’est un mix 20 80 qui produit un fil 100 % recyclé qui est produit par une entreprise française : Filature Du Parc » nous explique Fanny Serouart, designer couleur et matière au sein de la marque. « On a travaillé sur un textile avec un touché assez intérieur que l’on peut retrouver sur les canapés » poursuit-elle.

Un textile unique à la ZOE que l’on retrouve sur 100 % de la sellerie sur la finition ZEN et au centre des sièges sur l’Intens. Pour les niveaux haut de gamme, le constructeur a travaillé sur d’autres matériaux. « Il y aura un niveau qui va s’adresser à une clientèle sensible au Vegan avec un PVC imitation cuir, mais sans phtalate, et du textile recyclé, le tout sans cuir animal. On retrouve en revanche le cuir sur le niveau supérieur » explique la représentante de Renault.

En termes de rendu, c’est très joli et complète l’image « green » de la voiture. Mais ce que l’on regrette, c’est le choix des couleurs. Du gris sur noir ou du 100 % noir selon le niveau de finition. L’ambiance à bord de cette nouvelle ZOE est un peu tristoune. Un choix que le constructeur justifie par le fait que beaucoup de ZOE sont aujourd’hui vendues en LLD. « Pour ne pas s’embêter en fin de contrat, beaucoup préfèrent éviter les couleurs claires, jugées trop salissantes » justifie la marque.

Technique : le bon compromis

Une batterie de 52 kWh pour 390 km d’autonomie et un nouveau moteur de 135 chevaux aux caractéristiques prometteuses pour compléter l’actuel R110. Sans aller pulvériser les caractéristiques et performances de ses rivales, Renault reste dans la norme. Il faut dire qu’il aurait sans doute été délicat pour le constructeur de faire mieux. Car n’oublions pas que cette ZOE ne se résume pas à ses quelques kWh en plus. Systèmes d’aide à la conduite, nouveaux outils numériques… tous ces équipements supplémentaires ont un coût et il aurait sans doute été très difficile pour la marque de tenir son objectif prix (qui reste à préciser) avec un pack de 60 kWh.

Sur la partie recharge, le bilan est un peu plus mitigé. Si la présence d’un 22 kW AC donne à la ZOE un bel avantage sur ses concurrents, surtout en France où le standard est monnaie courante, Renault déçoit en limitant sa charge DC à 50 kW. Si nous ne sommes pas arrivés à obtenir d’explications quant à ce choix technique lors du « preshow », nous organiserons très bientôt un entretien avec le constructeur pour répondre à toutes les questions restées sans réponses.

Lancement à l’automne

En France, la nouvelle ZOE entamera ses livraisons dans le courant de l’automne.

S’il est encore trop tôt pour évoquer ses tarifs, il risque d’être difficile pour le constructeur de tenir les prix du modèle précédent compte tenu des importantes mises à jour réalisées.

Nouvelle Renault ZOE ZE50 : nos impressions à bord (vidéo)
4.3 (85.93%) 54 vote[s]