nissan-e-nv200-7-places-0003

Après le fourgon électrique e-NV200 et sa déclinaison 5 places Evalia, Nissan lance le premier ludospace électrique 7 places. Nous avons pu le découvrir en détails à Paris.

Pour Nissan, le nouvel e-NV200 Evalia 7 places doit permettre de répondre à trois principales cibles :

  • Les familles qui ont déjà goûté à l’électrique et qui souhaitent s’équiper d’un modèle plus imposant pour leurs longs trajets
  • Les taxis et VTC qui, avec en moyenne 200 km parcourus par jour, entrent parfaitement dans la cible de l’électrique. Nissan a d’ailleurs prévu un aménagement spécifique, reculant de 12 cm la seconde rangée de siège afin de laisser plus d’espace aux passagers.
  • Les hôtels pour leurs services de navettes jusqu’aux aéroports

Une rangée de sièges en plus

Si rien ne change côté mécanique, cette déclinaison 7 places conservant les mêmes caractéristiques qu’un e-NV200 classique (moteur 80 kW, batterie 24 kWh pour 123 km/h de vitesse max et 170 km NEDC),  c’est dans l’habitacle que se situent les principaux changements.

Par rapport à la version 5 places, cet Evalia gagne une rangée de sièges supplémentaire pour accueillir deux passagers de plus dans une configuration 2 + 3 + 2. Dans la réalité, les places arrière restent tout de même assez limites et je ne suis pas parvenu à m’y installer avec ma grande taille (1.86). A réserver donc aux plus jeunes et plus petits… L’autre point noir réside dans la visibilité des passagers de la seconde rangée de sièges avec une vitre en forme de « meurtrière » qui bloque une grande partie du champ de vision.

nissan-e-nv200-7-places-0004

nissan-e-nv200-7-places-0014

La visibilité de la seconde rangée de sièges n’est vraiment pas fantastique…

En revanche, Nissan a bien pensé au confort de ses passagers avec l’intégration d’air conditionné avec diffuseurs à l’arrière et deux portes latérales pour accéder facilement au véhicule. La modularité est également au rendez-vous puisque la seconde et la troisième rangée de sièges sont toutes deux rabattables pour augmenter le volume de chargement. Dans les faits, la seconde rangée se glisse vers l’avant tandis que la troisième se rabat sur les côtés pour dégager un volume pouvant aller jusqu’à 2.94 m3.

nissan-e-nv200-7-places-0009

Nissan a pensé à la modularité de son ludospace 7 places, les deux dernières rangées de sièges pouvant être rabattues pour libérer jusqu’à 2.94 m3 de volume de chargement.

La consommation et l’autonomie

Si je n’avais pas forcément l’intention de m’étendre sur l’autonomie, déjà testée avec l’e-NV200 lors de notre tour vendéen (voir notre sujet), l’expérimentation parisienne a révélé quelques surprises.

Lorsqu’on est un taxi ou une navette d’hôtel, difficile de dire aux clients « je ne mets pas la clim pour préserver l’autonomie », surtout avec les températures caniculaires qui régnaient à Paris en ce début juillet. De fait et pour coller avec cet usage, c’est avec la clim enclenchée que nous avons réalisé cet essai et nos moyennes ont eu tendance à exploser, surtout dans une circulation saturée où les arrêts et redémarrage ont été très fréquents. Au final, la consommation a été supérieure supérieure à 21 kWh/100 km sur notre trajet et ce malgré un pied assez léger sur l’accélérateur. De fait, attention à ne pas trop « survendre » l’autonomie aux professionnels du transport qui auront un usage plutôt intensif du véhicule et de ses équipements auxiliaires.

nissan-e-nv200-7-places-0005

Des solutions de charge adaptées

Comme pour le reste de la gamme e-NV200, Nissan a prévu des solutions de recharge adaptées pour cette version 7 places. Disponible en option, l’AC 6.6 kW permettra aux hôtels de donner de rapides « coup de charge » entre deux navettes tandis que les bornes rapides déployées par Nissan et accessibles gratuitement pour ses clients permettront aux taxis de faire le « plein » entre deux courses pour réaliser leurs quelques 200 km quotidiens.

Reste à savoir si l’infrastructure existante conviendra aux professionnels. Si le réseau de bornes rapides s’est largement étoffé au cours des derniers mois, il manque encore des infrastructures à certains points stratégiques comme dans les aéroports, lieux de passage fréquents des taxis et VTC.

nissan-e-nv200-7-places-0015

Pause recharge chez Ikea

Les tarifs  – 640 € de plus que la version 5 places

Avec un tarif débutant à partir de 24570 € bonus de 6300 € déduit en version Flex (location batterie), l’Evalia 7 places coûte 640 € de plus que la déclinaison 5 places.

Comme d’habitude, Nissan laisse le choix entre l’achat ou la location de la batterie. En formule location, le tarif sera fonction du nombre de kilomètres parcourus et l’Evalia se place un poil au-dessus que la Leaf avec un prix débutant à partir de 88 €/mois (10000 km/an sur 36 mois). Pour Nissan, ce léger écart de prix s’explique par la prise de risque supplémentaire liée à une utilisation plus intensive de la charge rapide sur ce type de véhicule.

Par défaut, le véhicule comprend le système de navigation carwings, la charge rapide et un câble de recharge domestique. Il conserve également tous les avantages du reste de la gamme électrique Nissan (4 semaines de location Hertz, Zero Emission Charge Pass) hormis l’auto-train qui ne fait pas partie du lot, les dimensions du e-NV200 étant tout simplement trop importantes pour bénéficier du service.

nissan-e-nv200-7-places-0007

Nissan e-NV200 Evalia – Tarifs TTC hors bonus

Flex (location batterie)Classique avec achat batterie
e-NV200 Evalia 5 places30.870 €36.770 €
e-NV200 Evalia 7 places31.510 €37.410 €

Nissan e-NV200 Evalia – Tarifs TTC location batterie

Km annuel36 mois +24 mois12 mois
10 000 km88.00 €100.00 €112.00 €
15 000 km92.00 €104.00 €116.00 €
20 000 km108.00 €120.00 €132.00 €
25 000 km128.00 €140.00 €152.00 €

Les options

Côté options, elles ne sont pas nombreuses :

  • La peinture métallisée (420 €)
  • Le chargeur AC 6.6 kW qui sera sans doute particulièrement apprécié des professionnels (420 €)
  • Le pack style comprenant vitre teintés, jantes alliages 15 pouces et caméra de recul (480 €)
  • Le câble (type 2 ou type 3 – 32A) – 400.24 € (par défaut, le véhicule est livré avec un câble domestique)

Pour conclure

Seul ludospace électrique 7 places du marché, l’Evalia ne souffre pas de concurrents sur le segment du tout électrique mais devra tout de même faire face à l’offre allemande, Mercedes Viano en tête, sans doute mieux équipée, plus spacieuse et plus confortable pour une clientèle VIP. Il n’empêche que Nissan pourra tirer la carte du « zéro émission » et de l’économie à l’usage pour séduire et sensibiliser les pros…