Move in pure CNR

Lors du dernier salon automobile de Lyon, un accord de partenariat a été signé entre la compagnie nationale du Rhône (CNR), filiale de GDF/Suez, et Renault pour l’approvisionnement en électricité verte.

La CNR est une entreprise à capitale majoritairement public avec GDF Suez pour actionnaire de référence, constituant le 2ème producteur français d’électricité, loin derrière EDF. Cette compagnie dispose depuis 1934 de la concession du Rhône, et a à sa charge son aménagement et son exploitation. En terme de puissance installée, elle représente : 19 barrages, 19 centrales hydroélectriques (3000 MW), 19 parc éoliens (192 MW), 4 centrales photovoltaïques (11 ,2 MW).



Carte des implantations de la CNR

Move In Pure : ENR

La CNR a développé un concept Move In Pure, basé sur le « probable » décollage du marché du véhicule électrique, combiné au développement d’énergie renouvelable (ENR). Ces ENR sont souhaitées par une majorité de français, partagés sur le recours au nucléaire. Par exemple, notre rédacteur en chef, Yoann, a choisi via un contrat « renouvelable » chez Electricité de Strasbourg. Il a ainsi l’assurance que l’équivalent de sa consommation d’électricité est rachetée auprès de producteur d’électricité renouvelable.

Le concept de Move In Pure consiste à utiliser la partie aléatoire de la production des ENR pour la stocker dans les batteries des véhicules électriques à travers un système embarqué, pilotable à distance. La recharge des batteries devient ainsi une recharge intelligente.

Cet exemple ressemble fort à l’alliance de DONG Energy (Danish Oil & Natural Gas) avec Better Place, concernant le déploiement d’une infrastructure de recharge électrique au Danemark. « DONG pourra alors stocker les excédents imprévisibles de ses éoliennes dans le réseau, assurant une source fiable en énergie renouvelable aux véhicules zéro émission. » (En savoir plus)

Move in Pure – Smart grid : principe de fonctionnement

Le fonctionnement de la recharge intelligente se concrétise grâce à un boitier installé dans la voiture et commandé par un smartphone. À terme, ces fonctionnalités nécessaires seront directement intégrées au véhicule. À l’aide de son téléphone, le conducteur communique ses besoins de charge (nombre de kilomètres à parcourir) et ses contraintes (temps où sa voiture pourra être branchée) à la CNR. Elle peut alors déclencher la charge des véhicules branchés. Ce système permet également de consulter l’historique de ses consommations au travers d’une interface dédiée. Une démonstration s’est tenue l’an dernier en décembre en région lyonnaise avec un boitier installé sur une Peugeot Partner électrique.

Move in pure

Phase de développement

Dans un premier temps, le développement du concept est envisagé au travers de partenariats avec des collectivités locales ou des industriels gérant des flottes de véhicules électriques. Dans un deuxième temps, le concept pourrait être proposé directement lors de la vente ou de la location des véhicules, y compris aux particuliers, via des partenariats avec les constructeurs automobiles.

Accord Renault-CNR

Renault, et le CNR partagent la même ambition de « devenir des acteurs clef de la mobilité électrique durable ».  Cet accord vise différents objectifs. En premier lieu, le développement d’une offre commerciale de recharge intelligente des VE Renault, avec une électricité 100% renouvelable. Dans un second temps, ce partenariat a pour ambition de donner une nouvelle vie aux batteries des VE de la marque au losange.



La batterie se recycle comme un moyen complémentaire de stockage d’énergie de la société CNR. Enfin, ce deal doit favoriser des offres de fourniture d’électrons verts sur les différents sites de production du constructeur.

Aujourd’hui, nous n’avons encore que peu de retour d’expérience sur le sujet, mais si le développement de VE devient une réalité, on peut espérer que cette initiative fasse tache d’huile. Plusieurs d’autres constructeurs pourront emboiter le pas à Renault, en développant des synergies ce type avec d’autres industriels.

Automobile Propre a bien l’intention de suivre cette aventure et de vous en tenir informé.

Plus d’infos : CNR / Renault