questions sur la voiture électrique

Une photo prise lors de l'inauguration de la borne de recharge rapide au Cora de Haguenau (Alsace)

Avec les salons automobiles et la publicité, les automobilistes commencent à savoir que des voitures électriques sont commercialisées. Leur niveau d’information est encore relativement faible, comme en témoignent les questions que l’on me pose régulièrement.

Ma voiture électrique, bardée d’autocollants, ne passe généralement pas inaperçu ! Cette signalétique me permet d’initier la discussion avec les curieux qui se demandent quelle est cette voiture qui ne fait pas de bruit. Les questions qui s’en suivent sont toujours les mêmes.

Pour illustrer tout cela, je vous propose un dialogue type :

Le curieux (C) : « C’est une hybride ? »

Moi (Y) : Eh non ! Elle est 100% électrique, elle fonctionne uniquement avec des batteries.

C : Ah bon ? Il n’y a pas de moteur alors ? Pas de pot d’échappement ?

Y : Si si, il y a un moteur, il est électrique et alimenté par des batteries. Par contre, il n’y a pas de moteur essence ou diesel comme sur les autres voitures.

C : Et ça ne fait pas du tout de bruit alors ?

Y : Non, c’est complètement silencieux. C’est d’ailleurs très agréable, c’est un confort de conduite très particulier !

C : Mais c’est pas un peu dangereux pour les piétons ? Une fois, j’ai failli me faire renverser par une hybride car je ne l’avais pas entendu arriver. Heureusement, elle ne roulait pas vite…

Y : Effectivement, on n’entend pas la voiture, c’est pour cela que les constructeurs ont rajouté un léger bruitage sous 30 km/h, afin que les piétons soient prévenus. Au delà de 30 km/h, ce bruitage s’arrête car le bruit des pneus sur la chaussée est suffisant pour qu’elle soit entendue.

C : Ah oui, ça c’est super ! Mais du coup, ça a quelle autonomie autonomie une voiture comme celle-là ?

Environ 150 km, mais cela dépend de votre conduite et des conditions météo. Si vous ne faites que de l’autoroute avec le chauffage en hivers, vous aurez moins de 100 km. Si vous faites uniquement de la ville, en faisant de l’éco-conduite, vous pouvez approcher les 200 km.

C : Ah mince, donc on ne peut pas partir en vacances avec une voiture comme ça…

Y : Non, elle n’est pas vraiment prévue pour cela. Par contre, elle est idéale pour tous vos trajets quotidiens : aller au travail, chercher les enfants à l’école, faire les courses, etc. Il faut savoir qu’elle est économique à l’usage : il faut 2 euros d’électricité pour faire 100 km. Avec une voiture classique, il vous faudrait une dizaine d’euros.

C : Il faudrait qu’ils mettent des prise pour recharger dans les stations d’autoroute ! Mais au fait, vous rechargez où votre voiture ? Il y a des bornes pour recharger ?

Je recharge chez moi, dans mon garage. J’ai fait tirer une prise pour recharger. Ensuite, il existe des bornes de recharge publiques, notamment dans les parkings publics. Elles sont encore peu nombreuses mais c’est entrain de changer.

Recharge à domicile de ma voiture électrique.

C : Et les prises, j’imagine qu’il y a un standard ?

Y : Ce serait trop beau :-) En fait, il y a plusieurs types de prises qui co-existent, c’est parfois un peu compliqué pour l’utilisateur mais c’est aussi parce que c’est le début pour ces voitures.

C : C’est quand même dingue que les constructeurs n’arrivent pas à se mettre d’accord entre eux. Et il faut combien de temps pour recharger la voiture ?

Chez moi, je recharge ma voiture en environ 10 heures. Il existe des bornes de recharge rapide où je charge 80% de la batterie en 20 minutes mais elles sont encore peu nombreuses.

C : Ah oui, 10 heures c’est long…

Y : Vous savez, vous rentrez chez vous le soir, vous mettez la voiture à charger pendant la nuit et le lendemain vous la récupérez chargée. Ça n’est pas plus contraignant que cela.

C : Et sinon pour les bornes de recharge, comment vous les trouvez ?

Souvent, il y a des indications sur les bornes dans la voiture, sur le GPS. Mais le problème c’est que ça n’est pas toujours très à jour et qu’il manque des informations. Du coup, j’ai créé une petite application sur téléphone mobile, ChargeMap, qui permet de trouver les bornes de recharge et de partager l’information entre utilisateurs de voitures électriques. Ainsi tous les utilisateurs peuvent mettre à jour les informations, un peu comme les avertisseurs de radar.

C : Ah oui, c’est une bonne idée ! Sinon pour la voiture, j’imagine que ça vaut cher ?

Y : Effectivement, c’est le principal problème. Ma voiture, la Nissan LEAF, vaut un peu moins de 30 000 €, aide de l’état déduite. En Alsace, nous avons la chance d’avoir une aide supplémentaire de 5 000 €, ce qui permet d’arriver à 25 000 €. Mais effectivement, ça reste cher.

Certains constructeurs proposent des voitures moins chères, comme Renault avec une voiture au prix d’une Clio. Par contre, vous devez louer les batteries à un tarif autour de 80 € par mois.

C : Moi j’ai déjà plus de 80 € d’essence par mois donc ça peut être intéressant, surtout que ça n’arrête pas de monter. C’est un calcul à faire.
Je peux voir à l’intérieur de la voiture sinon ?

Y : Oui, bien sûr !

C : C’est sympa à l’intérieur ! Mais il n’y a pas de boite de vitesse ?

Y : Non, il n’y a pas de boite de vitesse. Vous avez simplement la marche avant et la marche arrière. Ensuite, vous accélérez, ça fait comme un variateur de lumière sur un halogène : vous donnez progressivement la puissance au moteur.

Ce qui est bien, c’est que vous n’avez pas de vidange à faire. En fait, vous n’avez que très peu d’entretien sur ces voitures, juste les pièces d’usure comme les freins ou les pneus, ainsi qu’un contrôle des batteries.

C : Et la batterie, elle tient la durée ? Parce que si c’est comme mon iPhone… au début j’avais trois jours de batteries, maintenant ça tient à peine une journée…

Y : Effectivement, c’est un point sensible. Sur ma voiture, les batteries sont garanties 5 ans. Je sais qu’elles perdront un peu de leur capacité avec les années, mais je ne sais pas encore dans quelle proportion. Même avec 80% de leur capacité, la voiture serait toujours utilisable dans mon usage.

C : Merci en tout cas, c’est intéressant. Ça me plairait bien une voiture comme ça, avec une autre pour pouvoir partir en vacances. En tout cas, c’est l’avenir ces voitures, avec le prix du pétrole, ça ne fait aucun doute ! Maintenant, c’est encore trop cher pour moi…

Ce dialogue peut sembler caricatural, mais il est très proche des questions que posent les gens sur la voiture électrique. J’essaie de répondre sans être trop technique et en faisant preuve de pédagogie. Il y a encore beaucoup à faire pour que nos concitoyens soient suffisamment informés pour pouvoir faire le choix entre une voiture électrique et une voiture thermique !

La question sur le départ en vacances revient systématiquement. Je crois que les constructeurs (je sais qu’ils nous lisent) devraient communiquer sur ce point et proposer des solutions (location de voiture offerte pendant 3 week-end par an les deux premières années, etc).

Et vous, quelles sont les questions qu’on vous pose sur la voiture électrique quand vous en parlez ?

Les questions que l’on vous pose quand vous roulez en voiture électrique
5 (100%) 1 vote[s]