Le concept Lincoln Model L100 lance le second siècle de la marque


Lincoln Model L100 Concept

Lincoln a choisi un lieu habitué à la haute couture automobile pour dévoiler son dernier concept car. La Lincoln Model L100 rend hommage à la première voiture de la marque lancée il y a 100 ans et se propose d’ouvrir le second chapitre.

Publicité

Fondée en 1917, par le fondateur de Cadillac (sic) Henry Leland, Lincoln se limite pour ses débuts à produire des moteurs d’avion pour participer à l’effort de guerre. La première voiture arrivera en 1922, conjointement au rachat par Ford. Ce sera la Lincoln Model L, d’où le nom de ce nouveau concept car pour la marque haut de gamme du groupe américain. Un concept qui doit aussi montrer que Lincoln a encore des ambitions dans le très haut de gamme au moment où son rival de toujours Cadillac prépare activement le lancement de la Celestiq.

Cette Model L100 arrive quelques mois après le concept de SUV Lincoln Star, et l’on y retrouve les mêmes thèmes stylistiques. Mais si ce dernier se voulait presque « réaliste » en posant simplement les bases d’un nouveau style, la Model L100 veut voir plus loin. C’est un « vrai » concept que l’on pourrait comparer dans l’esprit à la Lincoln Futura… Il n’y a clairement aucune ambition de production en série ici.

Cette grande berline (ou coupé) à l’allure élancée et aérodynamique se caractérise par toute sa partie centrale vitrée, y compris le capot. Ce dernier laisse entrevoir en dessous un lévrier en cristal, rappel de la mascotte de radiateur choisie par Edsel Ford et présente sur les Model L et K de 1927 à 1939.

Grand spectacle à bord

Après une séquence d’accueil lumineuse organisée à l’arrivée du client, et paramétrée selon sa position détectée autour du véhicule, l’accès à bord est spectaculaire. Le toit se relève, et les deux larges portes latérales s’ouvrent largement. Ces portes comprennent l’ensemble du côté du véhicule, du bas du pare-brise à l’extrémité arrière.

À bord, on trouve deux rangées de sièges, mais aucune commande de conduite. Lincoln voit la conduite totalement autonome comme une technologie correspondant pleinement à son identité de machine à voyager dans le plus grand confort, et non pas machine « à conduire ». L’ensemble des commandes sont opérées par une large surface tactile sur la console centrale, et le dossier du siège avant peut basculer pour adopter une disposition des sièges en face à face, ou même se replier sous la planche de bord pour dégager complètement l’espace pour deux uniques occupants arrière.

La Lincoln Model L100 se limite au style et au développement de la vie à bord. Le réalisme comme la partie technique sont entièrement éludés. Qu’il s’agisse des composants de la conduite autonome ou de la mécanique. Elle est électrique et Lincoln ne s’avance pas plus loin dans la technique et les caractéristiques.

À lire aussi Le concept Lincoln Model L100 lance le second siècle de la marque
Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre