Voitures électriques Renault

La gamme des 4 voitures électriques Renault.

À l’occasion du mondial de l’Automobile de Paris, nous avons pu rencontrer l’équipe de Renault qui travaille sur la voiture électrique. Nous leur avons posé vos questions, dont les réponses sont compilées dans ce dossier.

Autant vous le dire tout de suite, les deux demi-journées que nous avons passé, essais compris, ont été trop courtes pour approfondir tous les sujets liés à la voiture électrique ! L’équipe de Renault a toutefois vraiment joué le jeu des questions-réponses, et c’était très intéressant.

Voici donc une synthèse de ce que nous avons appris, Marc-André et moi, durant ces quelques heures pendant lesquelles nous avons posé vos questions.



L’électrique plutôt que l’hybride ?

Renault indique avoir fait le choix de l’électrique plutôt que l’hybride pour des questions de coût. L’argument est que l’hybride existe depuis 10 ans et n’a pas vraiment décollé à cause de ce facteur. Le constructeur français estime que la voiture électrique permet d’arriver à des prix équivalents à ceux des modèles thermiques actuels, si l’on englobe le coût d’utilisation de la voiture sur plusieurs années. Petite précision tout de même, ça ne veut pas dire qu’ils ne feront pas d’hybride un jour, ils ont la technologie par le biais de leur alliance avec Nissan, ne l’oublions pas …

En tout cas, Renault va mettre sur le marché 4 voitures électriques d’ici fin 2012, avec dans l’ordre : Fluence ZE et Kangoo ZE, Twizy et Zoé ZE.

La location de batterie

Sujet ô combien polémique sur Automobile Propre ! Même pendant les réunions de la rédaction, on se crêpe le chignon là-dessus ;-)

Petit rappel : Renault va vendre ses voitures électriques au prix d’une voiture thermique, tout en louant les batteries avec un contrat d’entretien et de services. L’utilisation de la voiture sera donc obligatoirement accompagnée d’un abonnement, entre 70 et 100 euros / mois suivant les modèles… Ce mode de commercialisation semble d’ailleurs interdit dans certains pays, d’après un responsable de… Nissan !

Quoi qu’il en soit, sur ce point de la location des batteries, Renault nous indiqué que ce forfait garantit d’avoir toujours une batterie au fonctionnement optimal dans votre voiture. J’ai demandé quels étaient les critères qui font qu’on peut voir sa batterie remplacée, et visiblement ça n’est pas encore clairement défini.

À travers ce contrat, Renault prend aussi en charge le recyclage de la batterie en fin de vie. Elle sera certainement utilisée pour d’autres applications comme le stockage d’énergie pour les panneaux solaires (ou autre) avant qu’elle ne soit recyclée.

Beaucoup se posaient la question de la revente du véhicule, et du contrat de location qui va avec. En fait, lorsque vous vendrez votre Fluence ZE ou votre Kangoo ZE, vous ferez également un transfert de contrat vers le nouvel acquéreur.

Si j’ai bien compris, Renault fera peut-être aussi des contrats de location de batterie moins chers avec des batteries d’occasion, pour les automobilistes qui n’ont pas besoin d’avoir une autonomie complète avec leurs batteries.

Renault Zoé Preview

La Renault Zoé Preview, qui préfigure à 90% le modèle de série.

La commercialisation des voitures électriques

Ce qui m’a vraiment étonné, c’est de savoir que Renault souhaite démarrer la commercialisation des véhicules électriques avec l’ensemble de son réseau opérationnel ! Ça me semble complètement utopique vu les besoins en formation et en accréditation pour intervenir sur ces voitures. Mais aussi pour savoir les vendre !



En effet, le constructeur nous a précisé que les vendeurs devront être capables de détecter si les clients ont besoin ou non d’une voiture électrique. Les voitures électriques ne sont pas adaptées à tous les usages, et donc à tous les conducteurs. Ce sera donc aux vendeurs de savoir poser les bonnes questions et orienter les clients vers d’autres modèles le cas échéant.

Renault va proposer une offre complète au client qui se présente en concession pour acheter sa voiture électrique : la voiture, le contrat de location de batterie, mais aussi une borne de recharge personnelle (wall-box) qui sera directement installée par un électricien partenaire.

Le constructeur imagine même aller plus loin en proposant des offres sur le courant électrique ! J’ai un peu de mal à comprendre l’intérêt exact puisque j’imagine que tout acheteur de voiture électrique possède déjà son abonnement chez EDF.

La voiture électrique Renault, ce sera économique ?

Vous l’aurez compris, Renault veut rendre la voiture électrique aussi abordable qu’une voiture diesel. Mais avec un abonnement mensuel, ce ne sera réellement le cas qu’à partir d’un certain kilométrage. Renault nous indique qu’il s’agit de faire plus de 12000 km/an. Soit un peu plus de 32km / jour tous les jours de la semaine.

Ce ne sont donc pas forcément les automobilistes qui habitent en ville qui sont ciblés, mais plutôt les gens qui habitent en périphérie des grandes viles et qui font plus de 30 km/jour pour se rendre au travail.

À noter aussi que la voiture électrique peut s’avérer très intéressante pour les professionnels, et notamment les flottes captives dont le kilométrage journalier est connu à l’avance. Ça tombe bien, il y a un Kangoo Ze dans la gamme électrique Renault !

Le Renault Kangoo électrique

Le Renault Kangoo ZE.

L’autonomie des voitures électriques

Autre sujet de discussion fréquent dans le forum et dans les commentaires : l’autonomie. Renault annonce 160 km d’autonomie pour ses voitures. Renault nous a affirmé qu’ils ont fait des tests en Israël avec une Fluence électrique, et qu’ils ont fait 182 km en pleine chaleur (41°) avec la climatisation.

Preuve que si on ne roule « normalement » on doit pouvoir profiter de l’autonomie annoncée. Maintenant, reste à voir si l’autonomie sera toujours aussi bonne au bout de 100 000 km parcourus. Ah oui, c’est vrai, les batteries seront sous contrat de location donc je pourrais me les faire changer au besoin ;-)

L’échange de batteries

L’échange de batterie justement, parlons-en ! Pas de l’échange de batterie en concession, mais de l’échange de batterie dans une station « Quickdrop. » À priori, la Fluence est toujours équipée d’un système permettant ce type d’échange, mais il semblerait que l’échange de batterie (avec Better Place) ait du plomb dans l’aile.

Nous avons posé la question à Shai Agassi (PDG de Better Place) et à Carlos Goshn (PDG de Renault) et tous les deux nous ont dit la même chose : en gros, il n’y a rien de concret pour l’instant. Même la station d’échange de batterie dans le cadre du projet SAVE dans les Yvelines semble avoir été abandonnée. Bref, je ne crois pas qu’on puisse attendre quelque chose de ce côté-là.

À moins que Renault ne développe sa propre technologie d’échange de batterie ? Ce serait tout à fait possible, puisque les Fluence en sont équipées, ce serait dommage de ne pas l’utiliser. Mais ce système n’est-il pas breveté par Better Place ? Ouch, j’imagine que ça doit un peu coincer entre les deux partenaires en ce moment…

Station d'échange de batterie Better Place

Une station d'échange de batterie Better Place au Japon.

La recharge des voitures électriques Renault

Sur ce point-là, j’ai été un peu surpris de savoir que sur une prise classique il faudrait près de 10 heures pour charger sa voiture (Fluence). Mazette, je tablais plutôt sur une durée entre 6 et 8 heures ! Visiblement, ce sera le cas si vous avez une wall-box (fournie par Renault) installée à votre domicile. À noter aussi qu’il faudra un adaptateur spécial pour vous brancher sur une prise standard.

Bien entendu, il sera possible de se charger sur une borne de recharge rapide. Je n’ai pas les temps de recharge précis, mais habituellement il faut compter 30 minutes pour récupérer 80% de la charge batterie. Attention, la batterie s’use beaucoup plus vite avec ce type de recharge…

Sonorisation des voitures électriques

La réponse de Renault est claire à ce sujet : ils ne sonoriseront pas leurs voitures tant qu’il n’y aura pas une norme Européenne en vigueur. Par contre, ils sont prêts à le faire dès que ce sera le cas.

Une voiture de sport Renault électrique ?

Quand on voit le succès de la Renault DeZir au mondial de l’Automobile, on peut comprendre les attentes du public pour un véhicule de sport électrique siglé du fameux losange. Et si on le met en parallèle du succès (au moins pour la notoriété) de la Tesla Roadster, on se dit que ça tombe sous le sens pour Renault !

Visiblement, il va falloir attendre encore un peu car rien n’est prévu dans l’immédiat, mais à priori rien ne s’oppose à ce que Renault produise un jour ce type de voiture. Franchement, j’ai hâte !

Photo Renault DeZir électrique

Le concept car Renault DeZir électrique, présenté au mondial de l'auto 2010.

Le respect de l’environnement des voitures électriques Renault

C’est vrai ça, si on roule en électrique c’est pour le « bien » de l’environnement ! Ce qu’il faut retenir, c’est que la voiture électrique n’émet pas de CO2 directement, ni aucun autre polluant (et ils sont souvent oubliés…). Par contre, c’est la production de l’électricité qui génère du CO2, mais aussi d’autres déchets (notamment nucléaires en France).

Si on s’en tient au CO2, Renault affirme que dans le pire des cas, lorsque l’électricité est produite avec une centrale charbon, la voiture émet 125g de CO2 du « puits a la roue ». Avec le nucléaire, c’est 12g de CO2 (de tête). C’est donc plutôt positif, si l’on excepte les déchets nucléaires…

En ce qui concerne le recyclage des batteries, c’est encore loin d’être clair, mais à priori il est possible de recycler le lithium. Renault, comme les autres constructeurs, travaille sur le sujet. On n’en saura pas plus…

En conclusion

Renault présente une offre de voitures électriques accessibles au grand public, au prix d’un abonnement que certains accepteront, d’autres non. Même si l’offre n’est pas encore claire sur tous les points, Renault a le mérite de faire bouger les lignes sur la voiture électrique et de la mettre sur le devant de la scène. C’est un pari ambitieux (risqué ?).

Je me demande comment le public va réagir à cette offre, qui tranche avec ce que l’on connaît jusqu’à présent. En tout cas, si je devais choisir, j’opterais pour un leasing complet (voiture + batterie) qui sera visiblement proposé, mais dont les tarifs n’ont pas encore été communiqués…

Renault Twizy

Renault Twizy, à mi-chemin entre le scooter et la Smart...