Avec près de 16.000 immatriculations enregistrées sur l’année, la berline californienne a permis à la Norvège d’établir un nouveau record en 2019 où l’électrique a représenté 42 % des ventes de véhicules neufs.

En Norvège, la voiture électrique poursuit sa révolution. Selon les chiffres communiqués par l’OFV, autorité en charge de régulation routière, 60.316 voitures électriques ont été vendues sur le marché norvégien en 2019, soit 30,9 % de plus par rapport aux 46.092 unités écoulées en 2018.

Si la diversification de l’offre a largement contribué au succès de l’électrique en Norvège, c’est surtout grâce à Tesla et à sa Model 3 que ce nouveau record a pu être établi. Sur l’ensemble de l’année, la berline californienne totalise 15.683 immatriculations. Toutes énergies confondues, elle a été la voiture la plus vendue en Norvège, loin devant la Volkswagen Golf (10.025) et la Nissan Leaf. A 150 exemplaires près, Tesla a même failli passer devant Volkswagen au classement des marques.

Publicité


Sur les 142.381 voitures particulières neuves vendues sur le marché norvégien en 2019, l’électrique s’accapare au final 42 % du marché, soit 11 points de mieux qu’en 2018 (31 %). Un joli score même s’il reste en deçà des 50 % visés par l’association norvégienne du véhicule électrique. Sur son site internet, celle-ci pointe du doigt le gouvernement, l’accusant notamment de trop tarder sur la mise en place d’un maillage national en infrastructures de charge rapide.

Top 10 marques – Norvège – 2019 Top 15 modèles – Norvège – 2019
1. Volkswagen (18949)
2. Tesla (18798)
3. Toyota (14,885)
4. BMW (10330)
5. Volvo (10 056)
6. Nissan (7573)
7. Hyundai (7430)
8. Audi (7,393)
9. Skoda (6 991)
10. Mitsubishi (5 351)  
1. Tesla Model 3 (15683)
2. Volkswagen Golf (10025)
3. Nissan Leaf (6,127)
4. Audi e-tron (5,377)
5. Mitsubishi Outlander (5 048)
6. Toyota Rav 4 (4,977)
7. BMW i3 (4 851)
8. Hyundai Kona (3471)
9. Hyundai IONIQ (3356)
10. Skoda Octavia (3 118)
11. Jaguar I-PACE (3 080)
12. Toyota Yaris (2889)
13. Volvo XC60 (2 646)
14. Volvo V60 (2 633)
15. Toyota C-HR (2424)  

Les carburants conventionnels en déclin

Si l’électrique réalise une très belle performance, les autres carburants affichent un net recul. Par rapport à 2018, les immatriculations de véhicules essence ont baissé de 31 % et celles de diesel de 13 %.

Même constat pour les hybrides rechargeables dont les ventes ont chuté de 27 %, passant de 26.546 à 19.296 unités. En progression de 7,5 %, les modèles hybrides sont les seuls à enregistrer un résultat positif.

  2019 2018 Evolution
VP toutes énergies 142 381 147 929 – 3,8%
Essence 22 354 32 601 – 31,4%
Diesel 22 823 26 253 – 13,1%
Electrique 60 316 46 092 + 30,9%
Hybride 17 547 16 324 + 7,5%
Hybride rechargeable 19 296 26 546 – 27,3%
Hydrogène 29 51 – 47,1%
Gaz 16 62 – 74,2

50 à 60 % en 2020 ?

Entre l’élargissement de l’offre, l’augmentation de l’autonomie et la baisse des prix, 2020 s’annonce d’ores et déjà comme un excellent cru. A la tête de la fédération routière norvégienne, Oyvind Solberg Thorsen estime que la part d’électrique devrait franchir le seuil des 50 % cette année.

L’association norvégienne du véhicule électrique se montre même encore plus ambitieuse avec un objectif à plus de 60 %. « Si nous voulons atteindre l’objectif de 2025 de vendre uniquement des voitures zéro émission, nous devons avoir une croissance moyenne plus forte qu’en 2019 » a justifié la Secrétaire Générale de l’association, Christina Bu.

Publicité