tesla-incendie-biarritz

S’exprimant sur le site Fox News, Tesla a donné les premières explications officielles suite à l’incendie survenu sur une Model S à Biarritz en août dernier. Un défaut de serrage sur une connexion électrique serait à l’origine de l’accident.

Souvenez-vous ! C’était le 15 août dernier à Biarritz. En plein essai lors de la tournée estivale du constructeur, une Tesla Model S 90D avait pris feu spontanément dans des conditions pour le moins étranges. Si aucun des 3 passagers n’a été blessé lors de l’incident, les images étaient impressionnantes et montraient une Tesla Model S totalement dévastée par les flammes.



Interrogé par Automobile-Propre, le conducteur avait indiqué avoir entendu « un bruit sourd » avant de voir apparaitre « un message d’erreur pour un problème de charge » sur le tableau de bord. Alors que l’hôtesse accompagnant les testeurs fait rapidement sortir les occupants du véhicule, celui-ci commence à s’enflammer « une petite minute plus tard ».

Contacté par nos soins, Tesla nous avait alors indiqué qu’il menait une enquête avec les autorités pour expliquer les causes de l’accident.

Problème de serrage manuel

Après plusieurs semaines d’enquête, un porte-parole de Tesla apporte les premières explications officielles sur les causes de cet incendie, expliquant qu’il serait lié à « un mauvais serrage d’une connexion électrique boulonnée ».

« Tesla a procédé à une enquête approfondie et a déterminé que l’incident était le résultat d’un mauvais serrage d’une connexion électrique boulonnée.  Ces connexions électriques sont habituellement installées par un robot mais, pour cette voiture, l’opération a été effectuée manuellement » a expliqué le porte-parole du constructeur.

Tesla nous a par ailleurs indiqué que le problème ne venait pas du site néerlandais de Tilburg, où le constructeur assure une partie de son assemblage pour l’Europe, ce qui sous entend donc un souci venant directement de l’usine de Fremont, en Californie.

Quant à savoir si d’autres voitures de la marque pourraient être concernées par le problème et faire l’objet d’un éventuel rappel, Tesla nous a confirmé qu’il s’agissait bien d’un cas isolé et exceptionnel. « Il n’y a jamais eu d’incident similaire dans aucun autre de nos véhicules » nous indique un porte-parole du constructeur.