Signant des résultats financiers encourageants, le groupe Volkswagen a porté son objectif de volume de voitures électriques de 15 à 22 millions d’ici 2028.

Malgré le Dieselgate, le groupe Volkswagen roule sur l’or. Avec 17 milliards d’euros de bénéfices enregistrés en 2018, la galaxie automobile allemande veut lancer 70 nouveaux modèles 100% électriques dans les dix prochaines années, contre 50 dans le précédent plan.

En 2028, Volkswagen veut vendre 22 millions de voitures électriques, un volume supérieur aux 15 millions planifiés auparavant. Ainsi, l’investissement dans le domaine de l’électrification atteindra 30 milliards d’euros d’ici 2023, et pourrait inclure « une participation dans la fabrication de batteries ».

Pour le PDG du groupe, Herbert Diess, l’électrique « est la priorité pour réduire l’empreinte carbone ». Il précise que l’électrique consomme – sur le cycle global – un tiers moins que l’hydrogène ou l’hybride rechargeable.

Une électrification totale en Europe pour 2040

Estimant rejeter 1% du CO2 d’origine humaine dans le monde, Volkswagen vise la neutralité carbone en 2050. En Europe, le groupe rendrait cela possible dès 2040, avec 70% de ventes électriques, 15% d’hybride rechargeables et 15% hydrogène.

Cependant, le but est ultérieur aux États-Unis avec 60% d’électriques, 10 à 25% pour les hybrides rechargeables et hydrogène, les 5% restants avec essence/diesel. En Chine, sont prévues 85% d’électriques, 10 à 15% d’hybrides rechargeables et une infime partie de véhicules hydrogène.

Volkswagen veut lancer 70 voitures électriques à l’horizon 2028
3.8 (75%) 12 votes