Un projet mené par Eurovia et ElectrReon va permettre au fournisseur d’énergies EnBW Energie Baden-Württemberg AG de tester un projet de route permettant une recharge des véhicules électriques par induction dès l’année prochaine.

C’est tout d’abord un tronçon pilote de 100 mètres qui sera testé au sein du centre de formation d’EnBW, proche de la ville de Karlsruhe, et mis en service dès le début de l’année 2021. Par la suite, une portion de 600 mètres sera ajoutée sur la route entre la ville et le centre du fournisseur. Les bus électriques municipaux de Karlsruhe utiliseront ce tronçon pour leur recharge, afin de permettre une plus grande évaluation de cette technologie.

Elle est développée par ElectReon, une entreprise israélienne spécialisée dans les routes offrant une recharge. L’entreprise juge que ses technologies permettraient d’optimiser les temps de trajet, d’éliminer l’inquiétude liée à l’autonomie des véhicules électriques, de réduire la taille des batteries, et d’éviter la construction de certaines stations de charge.

Eurovia veut désormais proposer les solutions ElectReon dans ses offres, pour développer ces technologies de recharge en roulant. La firme spécialisée dans les routes électriques en a déjà déployé en Suède et à Tel-Aviv. Le partenariat avec Eurovia permettra alors de céder la gestion des plateformes de recharge, présentes au bord de ces routes, au géant de la construction. De son côté, ElectReon se chargera de l’installation, de l’exploitation et de la maintenance de ses technologies par induction.