Le constructeur ne fait pas du tout de publicité pour la version électrique du SUV RAV4, son unique modèle électrique.

Même en Californie, le marché principal auquel il est destiné, Toyota ne communique pas sur le RAV4 EV. Ceci s’explique simplement par le fait que le véhicule a été créé pour répondre aux lois environnementales californiennes, qui exigent que tous les constructeurs aient au moins un véhicule électrique. Mais Toyota se sert du SUV électrique comme prétexte pour vendre encore plus de thermiques sur le marché californien.

La marque souhaite également promouvoir ses hybrides pour lesquels des investissements plus importants ont été réalisés. De plus, une de ses priorités est le développement des véhicules à hydrogène ces prochaines années.

Pour le constructeur, les voitures électriques ne représentent pas une solution très intéressante en termes de profits, puisqu’ils nécessitent beaucoup moins d’entretien que les thermiques, en général. Il paraîtrait même que certains concessionnaires Toyota déconseillent à leur clients d’acheter des RAV4 électriques, d’après certains témoignages sur des forums…

Il est prévu que la production du SUV électrique s’arrête en 2014. L’objectif est d’en produire 2 600 unités en 3 ans. Une nouvelle version du véhicule est sortie en 2013, mais elle est très proche de la version 2012. A signaler qu’une première génération de RAV4 électrique était déjà en vente entre 1997 et 2003.