Lancé en grande pompe en fin d’année dernière, le système d’échange batteries de Tesla ne semble pas convaincre les utilisateurs. Sur les quelques 200 clients invités à tester le système, seuls 4 à 5 % se seraient présentés.

On ne peut pas gagner à tous les coups ! En fin d’année dernière, Tesla inaugurait un premier site pilote « Swap Battery » en Californie. Destiné à compléter le réseau de superchargeurs du constructeur, le système d’échange batteries permettait aux utilisateurs de la Model S de pouvoir repartir avec une batterie « pleine » en seulement 3 minutes grâce à un processus d’échange totalement automatisé.

Au total, quelques 200 clients du constructeur avaient été invités à expérimenter le système pour donner leur avis en vue d’un déploiement plus important. Au final, seuls 4 à 5 % d’entre eux se sont présentés.

Pour le patron de Tesla, Elon Musk, le désintérêt des clients pour le système s’explique par la présence déjà abondante des superchargeurs en Californie. Surtout, il y a fort à parier que les propriétaires de Model S ne soient pas particulièrement enclins à échanger leur batterie par une autre dont ils ne connaissent pas forcément l’état.

Publicité


Bref, alors que le 1er système d’échange batteries mis en place par Better Place en Israël avait déjà été un échec, les premiers résultats enregistrés par Tesla n’augure rien de bon pour l’avenir du système « Swap Battery » qui semble bien parti pour finir aux oubliettes…

Publicité