Un automobiliste a récemment filmé une trottinette électrique évoluant à 86 km/h sur le super-périphérique parisien, à hauteur de Saint-Denis (93).

Comme on peut le remarquer sur la vidéo d’à peine 30 secondes, l’utilisateur de l’engin non immatriculé ne s’est pas équipé d’un casque. Son visage est cependant dissimulé derrière un bonnet et une écharpe ou un foulard. Un minimum à cette vitesse, et par une température de 10°C (selon l’indication au tableau de bord du témoin).

« 86 km/h en trottinette, alors ça c’est inacceptable ! Il va falloir s’en occuper quand même un de ces 4 ! », s’insurge l’automobiliste qui commet lui-même une infraction en filmant la scène avec un appareil à la main alors qu’il conduit.

Classées comme « Engins de déplacements personnels électriques », les trottinettes à batterie de traction sont à la fois une solution de mobilité durable crédible et plus vertueuse pour l’environnement qu’une voiture individuelle, et une source de désagrément pour nombre de piétons et d’automobilistes.

Le vide législatif à leur sujet semble légitimer les comportements les plus divers aux yeux des usagers. Dans le cadre d’application de la loi d’orientation des mobilités (Lom), une réglementation spécifique à l’utilisation des trottinettes électriques est attendue dans le courant de la présente année 2019.

 

Sur une trottinette électrique à 86 km/h le long de l’A86
3.1 (61.82%) 22 vote[s]