Après de longs mois de tergiversations, la revente de Ssangyong est actée. Le nouveau maître des lieux se nomme Edison Motors. Les investissements prévus doivent orienter la marque à 100 % sur la voiture électrique. Et pas que des SUV.

En rachetant Ssangyong en 2011, le groupe indien Mahindra espérait beaucoup. L’opération devait apporter légitimité internationale, technologie, et rentabilité. Hélas, les résultats sont loin d’être au rendez-vous : renouvellement de gamme assez lent, manque de synergies avec la gamme indienne, expansion internationale quasi nulle… Voici donc plusieurs mois que le groupe indien refuse de mettre la main à la poche pour éponger les dettes, et cherchait surtout un remplaçant.

Les autorités coréennes viennent donc de valider la reprise par un consortium local mené par Edison Motors. Edison Motors, une petite start-up qui propose aujourd’hui sur le marché des bus et utilitaires électriques. Le montant de l’opération est de 305 milliards de won, soit 225 millions d’euros.

Ssangyong, bientôt une marque électrique internationale

Le repreneur n’est nullement découragé par les espoirs déçus de son prédécesseur. Il a en effet de grosses ambitions, puisqu’il n’hésite pas à affirmer vouloir faire du Petit Poucet de l’automobile coréenne un rival direct de Tesla, Volkswagen ou GM… Pour cela, il investira entre 800 et 1 000 milliards de won (589 à 736 millions d’euros) et s’en remettra à une gamme 100 % électrique. Le Korando eMotion tout juste lancé n’est que le premier pas. Les projets de SUV J100 et K200 suivront. Leur présentation aura lieu cette année.

Mais deux autres projets plus ambitieux sont au programme. Ils sont dénommés Smart X et Smart S. Le hasard fait bien les choses pour un grand SUV et une grande berline qui ciblent les Tesla Model X et S. Cette berline est un grand changement, car Ssangyong n’a produit à ce jour qu’une seule berline, la Chairman, qui s’est vendue de 1997 à 2017 en deux générations basées sur des plateformes Mercedes. Et surtout presque exclusivement en Corée.