Disparaîtra, disparaîtra pas ? L’avenir semble toujours plus ou moins flou pour la filiale de Daimler, en particulier depuis que le groupe chinois Geely s’invite aux décisions prises pour l’un et l’autre.

Le signe distinctif « ED » des Smart électriques a été remplacé par « EQ » déjà employé par Mercedes pour sa gamme branchée. Il a été question de ne plus fabriquer que des Smart électriques, de la disparition de la marque Smart, puis de cession de 50% des parts à Geely.

Le webzine AutoEvolution.com assure avoir piégé un mulet de la version qui serait commercialisé dès 2020. Les différences ne sont pas évidentes à trouver, si ne n’est au niveau des coloris.

A l’extérieur, mêmes feux diurnes et optiques de phares, mêmes rétros, même découpe entre les 2 teintes de la carrosserie, même dessin des jantes, etc. Le mulet laisse juste apparaître un museau en nid d’abeilles différent qui implique des retouches sur le pare-choc avant. Le camouflage suggère un peu de nouveau aussi en pointe du capot.

Publicité


Selon le média, la future bouille abriterait alors différents systèmes et capteurs pour une conduite un peu plus sûre et autonome (« arrêt d’urgence automatique », « régulateur de vitesse intelligent »).

Encore des difficultés à trouver du nouveau, cette fois à l’intérieur : même volant, même casquette pour l’afficheur derrière lui, même tablette numérique qui surplombe des commandes regroupées de la même manière, même commande de frein de parking, etc. C’est sous les housses des sièges et du support du sélecteur de marche que la nouveauté se trouve donc. Quelle nouveauté justement ?

Publicité