La voiture Mia Electric

Mia vient d’annoncer que le repreneur de l’entreprise est le consortium international Focus Asia GmbH, qui détient 88% du capital.

Le communiqué confirme que la région Poitou-Charentes conserve une part minoritaire du capital et surtout que la production et les emplois sont maintenus à Cerizay.

Kirsten Roennau cède sa place de Présidente de l’entreprise à une représentant de Focus Asia, Michelle Boos.

Si cette reprise est une bonne nouvelle, on ne sait rien de ce nouveau repreneur pour l’instant, si ce n’est qu’il s’agit d’un « groupement d’investisseurs internationaux ».

Publicité


On ne sait pas non plus quelle va être la stratégie adoptée par l’entreprise. La nouvelle Présidente précise simplement : « la nouvelle répartition de l’actionnariat de mia electric permet à l’entreprise de poursuivre les défis du développement de la société sur le marché du véhicule électrique en France et surtout à l’international. Nous avons pour ambition d’accroître les ventes de mia electric grâce à une stratégie ambitieuse et adaptée aux industries nouvelles que nous dévoilerons dans les prochaines semaines. »

Encore une fois, on a hâte d’en savoir plus…

Publicité