Le comité d’entreprise de Mia vient de valider l’arrivée d’un nouveau repreneur allemand.

Ségolène Royal avait annoncé ce week-end : « S’il n’y avait pas eu ce nouveau repreneur le commissaire aux comptes aurait demandé la liquidation ».

Si le nom du nouveau repreneur n’a toujours pas été validé, on sait désormais que le transfert des 90% du capital détenus par l’ancien actionnaire Edwin Kohl vers le nouveau repreneur a été validé par le nouveau repreneur.

Une assemblée générale doit avoir lieue cette semaine et c’est seulement à ce moment-là que nous connaîtrons le nom du repreneur. Ségolène Royal a tout de même indiqué que le repreneur était une entreprise allemande.

Publicité


La Région Poitou-Charente n’a pas souhaité revendre les 10% qu’elle détient dans Mia. Ségolène Royal explique que « les perspectives sont positives. Le repreneur s’est engagé à garder tous les salariés et à développer de nouvelles stratégies de fabrication, en baissant le coût des matières premières, et de commercialisation avec de nouveaux marchés qu’il a déjà ».

Autant vous dire qu’on a hâte de savoir qui est ce mystérieux repreneur…

Publicité