Le constructeur allemand a confirmé que l'i3 proposera un prolongateur d'autonomie en option.

Herbert Diess, patron de la R&D de BMW, a confirmé l’information à Automotive News. Il sera ainsi possible d’augmenter l’autonomie de base de la voiture (160 km) avec un petit moteur thermique bicylindre essence.

En toute logique, BMW est allé piocher cette motorisation dans les pièces des deux-roues commercialisées par l’entreprise. Ce générateur ne sera utilisé que pour recharger la batterie, ce qui augmente l’autonomie de la i3 à 400 km.

Le constructeur anticipe que la moitié des clients vont acheter la voiture électrique avec cette option et que beaucoup vont se rendre compte qu’ils n’en n’ont pas besoin…

Publicité


Publicité