Très investi dans le segment des électriques, Kia pourrait très certainement ajouter une petite citadine sans émission dans sa gamme.

Proposant quelques modèles électriques ou électrifiés, Kia est arrivé en force dans le segment des véhicules propres et continuera à développer une gamme complète. Au delà des SUV, la marque coréenne voit de nouvelles perspectives avec les citadines, notamment après cet épisode de crise sanitaire.

C’est ce qu’a laissé entendre Emilio Herrera, le directeur des opérations de Kia Motors Europe, lors d’un entretien avec nos confrères d’AutoExpress : « Les gens veulent se sentir en sécurité aujourd’hui. Nous l’avons vu très clairement à partir d’une enquête réalisée après le coronavirus en Chine, qui a montré que les gens étaient passés du transport public au transport privé ».



Une citadine électrique au prix d’un abonnement de métro ?

Sur ce constat, Kia suivra la trajectoire de Hyundai, qui a annoncé une collaboration avec le fabricant de voiture Canoo pour développer une plateforme de petites voitures électriques. Comme l’a précisé le porte-parole, la firme étudie une voiture de type L6 et L7, qui entrerait dans le segment de la Citroën Ami.

Pragmatique et mesurée dans sa définition et sa forme, cette citadine proposerait alors une autonomie tout juste nécessaire pour le quotidien, soit aux alentours des 70 km. Kia estime aussi que cette alternative devrait être au prix du service qu’elle remplace. Il est donc fort probable qu’elle soit disponible sous la forme d’un abonnement mensuel.