Hyundai Ioniq gamme

Hybride, électrique et hybride rechargeable, la Hyundai Ioniq fera sa première apparition européenne dans quelques jours au salon de l’automobile de Genève. L’occasion pour le constructeur de nous donner un aperçu des différentes fiches techniques.

Confirmant la présence de la Ioniq au salon de Genève, le coréen Hyundai lève le voile sur les fiches techniques des trois variantes de sa future berline.

Groupe motopropulseur de 141 ch pour l’hybride

Partageant son groupe motopropulseur avec le futur Kia Niro, la Hyundai Ioniq est animée par un bloc essence 1.6 GDi  associé à un moteur électrique de 32 kW alimenté par une batterie lithium-ion polymère de 1.56 kWh logée sous les sièges arrière.

Cumulées, les deux motorisations atteignent 141 chevaux de puissance et 265 Nm de couple et permettent à la Ioniq d’atteindre 185 km/h de vitesse maximale. Si la consommation n’est pas encore précisée, Hyundai annonce un objectif de 89 g/km pour les émissions de CO2.

Publicité


La Hyundai Ioniq hybride sera animée par un groupe motopropulseur de 141 chevaux

8.6 kWh pour l’hybride rechargeable

Héritant du même moteur quatre cylindres à injection directe essence Kappa 1.6 GDi que la version hybride classique, la Ioniq plug-in bénéficie d’une autonomie électrique étendue à 50 kilomètres grâce à un pack batterie de 8.6 kWh. Le moteur électrique est également légèrement plus puissant (45 kW).

Comme pour la version hybride classique, le constructeur ne donne pas encore de détails sur la consommation, la valeur cible en termes d’émissions de CO2 étant de 32 g/km.

En Mode électrique, la Hyundai Ioniq plug-in hybrid pourra parcourir jusqu'à 50 kilomètres

250 km d’autonomie pour la Ioniq électrique

Si les versions hybride et hybride rechargeables bénéficieront des mêmes codes stylistiques, la version 100 % électrique de la Ioniq se différenciera par un style spécifique avec un intérieur « cuivre » et une face avant de couleur grise.

Comme nous vous l’indiquions il y a quelques jours, la Hyundai Ioniq électrique fera appel à un moteur de 88 kW (120 chevaux) autorisant 165 km/h de vitesse maximale et sera alimentée par un pack batterie lithium-ion polymère de 28 kWh. Côté autonomie, l’optimiste cycle NEDC nous promet 250 kilomètres en une seule charge. En revanche, pas encore d’information quant aux protocoles de charge utilisés. Nous devrions en savoir plus à Genève.

La Hyundai Ioniq électrique bénéficiera d'éléments esthétiques spécifiques

La Hyundai Ioniq électrique bénéficiera d’éléments esthétiques spécifiques

Equipements high tech

Les différentes versions de la Ioniq devraient partager les mêmes niveaux d’équipements avec la présence d’Android Auto, d’Apple Car Play, des services Tom Tom Live et de la fonction de recharge par induction pour les smartphones. Les informations de conduite seront communiquées à travers un écran TFT 7 pouces.

Côté sécurité, Hyundai nous promet un pack assez complet comprenant le système de freinage d’urgence automatique, l’assistance active au maintien de voie,  la surveillance des angles morts, l’alerte de circulation transversale à l’arrière et le régulateur de vitesse adaptatif.

hyundai-ioniq-ecran

Publicité


Commercialisation et tarifs à préciser

Si les caractéristiques des différentes déclinaisons de la Ioniq n’ont (presque) plus aucun secret pour nous, il reste maintenant au constructeur à préciser sa stratégie quant à la commercialisation et aux tarifs de sa berline. Nous en saurons sans doute plus dans quelques jours au salon de l’automobile de Genève…

Publicité