Après les Kona et Ioniq électriques, Hyundai se lance dans l'autobus zéro émission. Le constructeur coréen a dévoilé un modèle à impériale équipé d'une batterie de 384 kWh rechargeable à très grande vitesse.

Avec ses performances impressionnantes, il pourrait faire un carton auprès des opérateurs de transport public. Doté d’une batterie polymère de 384 kWh refroidie par eau, le bus à impériale électrique dévoilé par Hyundai peut parcourir 300 km. Long de 12,99 m et haut de 3,99 m, il embarque jusqu’à 70 passagers sans bruits ni émissions polluantes. L’autobus se démarque par sa capacité de recharge ultra-rapide à 350 kW : branché sur une borne adéquate il nécessite seulement 1h12 pour faire le plein. Il dispose d’un moteur principal de 240 kW (326 ch) combiné à un second moteur destiné à « minimiser les pertes d’électricité ».

Le véhicule est également équipé de systèmes de sécurité comme le « forward collision avoidance assist » (FCA) qui permet de détecter une collision et activer le freinage automatiquement en conséquence. Le confort est amélioré par un plancher bas accessible aux personnes à mobilité réduite, de suspensions indépendantes et d’un système d’assistance « vehicle dynamic control » (VDC). Hyundai a profité de l’événement « Land, Infrastructure and Transport Technology Fair » le 28 mai pour présenter son bus. Le constructeur a affirmé qu’il travaillait depuis 18 mois sur le projet.

Publicité


Publicité