Les superchargeurs GoFast peuvent accueillir tous types de véhicules électriques

En Suisse, GoFast vient d’inaugurer sa première station 150 kW ouverte à tous les véhicules électriques acceptant la charge DC Combo au CHAdeMO. Au total, l’opérateur ambitionne d’installer une vingtaine de superchargeurs du même genre d’ici à fin 2017.

En Suisse, tous les possesseurs de véhicules électriques auront bientôt droit à leur superchargeur. L’opérateur GoFast vient d’inaugurer sa première super-station capable de délivrer jusqu’à 150 kW en DC Combo-CHAdeMo. Dotée de deux emplacements, cette première station a été installée le long de l’autoroute A2, quasiment à mi-chemin entre Zurich et Milan, et marque le lancement d’un réseau national de superchargeurs accessibles à tous sur le territoire helvète.

Développées par le fournisseur suisse EVtec et baptisée « Espresso&Charge », les bornes de recharge utilisées par le réseau GoFast offrent deux branchements à courant alternatif (AC) jusqu’à 65kW et deux branchements à courant continu (COMBO2 et CHAdeMO) jusqu’à 150kW.

gofast-espressoandcharge



Anticiper l’obsolescence du 50 kW

« A partir de 2018 les bornes de recharge actuelles de 50kW seront obsolètes » estime l’opérateur sur son site internet pour justifier son choix technologique. Car si la plupart des bornes 50 kW répondent aujourd’hui aux besoins, leur obsolescence est d’ores et déjà programmée avec l’arrivée de nouveaux véhicules électriques à l’autonomie augmentée qui nécessiteront des puissances bien plus élevées. On pense notamment au futur Audi Q6 e-tron mais aussi, plus communément, aux prochaines générations de Renault Zoé ou de Nissan Leaf.

Aussi, plutôt que de se contenter d’investir dans du 50 kW, GoFast prépare d’ores et déjà l’avenir en anticipant les futurs standards de charge rapide qui se rapprocheront des superchargeurs Tesla. Certes, l’investissement initial est sans doute plus conséquent mais l’opérateur n’aura pas réinvestir dans la mise à jour ou l’installation de nouvelles bornes d’ici un an ou deux. Une attitude pragmatique qui fait aujourd’hui défaut chez la plupart des opérateurs.

gofastcharg

Quid des tarifs ?

La Suisse pouvant légalement facturée la charge au kWh consommé, GoFast propose une tarification basée sur le temps passé et l’énergie délivrée.

Selon les calculs de l’opérateur, la recharge d’une Volkswagen e-Golf ou d’un Kia Soul EV coûtera aux alentours de 7 francs/100 km, soit environ 6.5 €/100 km. Un prix légèrement inférieur à celui de l’essence mais bien plus élevé qu’une charge réalisée à domicile.

Réseau GoFast Charge : les tarifs

A ce stade, GoFast n’a pas précisé si des formules d’abonnement seront proposées.

20 stations d’ici fin 2017

Aires de services, restaurants, hôtels ou centres commerciaux situés à proximité immédiate d’une sortie d’autoroute, GoFast cherche activement des partenaires pour identifier le foncier nécessaire au déploiement de ses stations.

D’ici à fin 2017, GoFast prévoit de construire un réseau national de 20 stations. A plus long terme, GoFast pourrait compter 150 sites opérationnels et répartis entre la Suisse et les régions voisines.