A travers un nouveau communiqué, la plateforme GIREVE annonce des avancées « majeures » dans le domaine de l’interopérabilité des points de charge.

Pour GIREVE, 2015 est présentée comme l’année de l’interopérabilité et de l’itinérance des services. La plateforme annonce d’ailleurs « le lancement de services d’information pour les usagers sous la forme de nouveaux outils mis à la disposition des opérateurs de mobilité » sans pour autant en donner le moindre détail…

Des outils de supervision connectés à la plateforme

CNR, E-Totem, Freshmile, G2mobility, Sodetrel etc… selon GIREVE la majeure partie des systèmes de supervision des infrastructures sont désormais connectés à la plateforme ou sur le point de l’être. On notera d’ailleurs que Bolloré ne fait pas partie des acteurs cités dans le communiqué de l’entreprise.

A terme, l’objectif est d’une part de pouvoir proposer un affichage de la disponibilité, en temps réel, des points de charge, et surtout de proposer l’itinérance des services pour accéder à l’ensemble du réseau français avec une seule et même carte d’accès.



SODETREL et la CNR seraient les premiers opérateurs français à s’engager dans la connexion de leurs systèmes de supervision à la plateforme GIREVE pour permettre l’interopérabilité de leurs réseaux avec d’autres. D’autres opérateurs publics et privés comme le SYDEV ou Easytrip qui gère désormais le service Kiwhi Pass auraient également manifesté leur souhait d’intégrer le service.

Et sinon du concret ?

Si le communiqué diffusé par GIREVE vise surtout à démontrer que le travail suit son cours, on attend toujours des informations plus concrètes quant aux développements futurs de la plateforme : quel calendrier de déploiement et surtout quels outils mis à disposition des usagers ? Wait and see…