L'entreprise General Motors a annoncé qu'elle avait économisé 90 millions de dollars (soit 69,4 millions d'euros) en réduisant ses dépenses énergétiques.

Ce résultat fait suite à la décision du groupe de répondre aux conditions d’un challenge de réduction d’énergie gouvernemental. Le challenge Energy Star lancé par l’EPA (Environmental Protection Agency) demande en effet aux industriels américains de réduire leur consommation énergétique de 10% en 5 ans.

Ayant décidé de s’adapter à ses exigences, General Motors a fait beaucoup mieux : le groupe a réduit sa consommation d’énergie de 26% en deux à trois ans sur l’ensemble de ses 54 sites. Une réduction équivalente en CO2 de 1 256 000 tonnes, une quantité égale à l’électricité requise pour alimenter en 142 069 foyers en électricité pendant un an, ou une ville de la taille de la Nouvelle-Orléans.

L’an dernier, 30 sites de General Motors remplissaient les conditions du challenge Energy Star, et cette année 22 sites internationaux et 2 sites situés en Amérique du Nord s’y sont ajoutés. En outre, l’EPA fait figurer le constructeur automobile parmi ses partenaires de l’année concernant la maîtrise énergétique, dans le cadre d’Energy Star. Par ailleurs, l’usine Lansing Delta Township de General Motors conserve son titre d’ « usine à efficacité énergétique supérieure », qu’elle avait déjà remporté l’an dernier.

Publicité


L’entreprise a mis en place un certain nombre de procédés pour pouvoir répondre aux conditions d’Energy Star. Parmi celles-ci, on compte la notation et le suivi de sa consommation d’énergie, l’adoption d’un éclairage à basse consommation, l’optimisation du contrôle des systèmes de ventilation, l’automatisation de l’arrêt d’appareils voraces en énergie, alors qu’il se faisait manuellement auparavant, en plus de réductions énergétiques.

Source : puregreencars.com

Publicité