Logo Fiat - Flickr Jorge Felix CC

En retard sur l'électrique, le groupe Fiat-Chrysler a confirmé être en discussion avec Foxconn. La société taïwanaise, connue pour assembler les iPhone, rejoindrait le constructeur via une coentreprise dédiée au développement de véhicules zéro-émission.

Fiat-Chrysler est en pleine mutation. Alors que le groupe automobile attend son mariage avec PSA, il s’apprête à prendre un virage électrique. Jusque-là très en retard sur les voitures à batterie, Fiat-Chrysler va donc développer des modèles zéro-émission avec Foxconn à travers une coentreprise paritaire. Le leader mondial des appareils électroniques possède plusieurs usines en Chine, où pourraient être assemblés les véhicules. La joint-venture permettra également de travailler sur l’univers du IoV (Internet of Vehicles), qui gère les données numériques des voitures.

« La coopération proposée, initialement concentrée sur le marché chinois, permettrait aux deux parties d’unir les capacités de deux leaders mondiaux dans le domaine de la conception de voitures, de l’ingénierie, de la production et de la technologie mobile software pour se concentrer sur le marché croissant des véhicules électriques à batteries » annonce le groupe italo-américain dans un communiqué. Un accord « préliminaire » devrait bientôt être signé avant la création de la coentreprise, prévue « dans les prochains mois ».

Publicité


Publicité