Logo de Tesla

Considéré comme l’un des constructeurs les plus fiables au monde, Tesla dégringole dans un nouveau classement.

Profitant de la simplicité de la technologie électrique, Tesla se hisse régulièrement tout en haut des classements des marques aux véhicules les plus fiables. Mais un nouveau rapport de JD Power vient remettre en question son titre.

Au terme de son enquête de satisfaction auprès d’un panel de clients à travers les 50 états, le cabinet a fait dégringoler Tesla à la dernière place du classement. JD Power indique toutefois que cette position ne répond pas aux critères de classement, car l’enquête n’a pas pu être menée comme il se doit. Ainsi, l’organisme précise qu’il n’a pas été autorisé par la marque à se renseigner auprès des propriétaires dans 15 états du pays, reflétant une certaine frilosité de la part de Palo Alto à ce sujet sur ces territoires.



Tesla fait le yoyo dans les classements

Les enquêteurs estiment en revanche que Tesla aurait pu occuper la 31place (sur 34) si l’étude avait été menée dans de bonnes conditions. Soit une position toujours inconfortable pour une marque habituée aux lauriers à ce chapitre.

Ces classements ont une valeur toutefois relative en raison des définitions différentes d’un organisme à l’autre. Car la nuance est tout de même de taille entre fiabilité, qualité et satisfaction client, un point où Tesla occupe la première place pour la quatrième année consécutive dans le classement Consumer Reports. De plus, cette enquête semble particulièrement évasive sur les critères analysés, où certains problèmes de fiabilité auraient pu être corrigés rapidement par les mises à jour régulières de Tesla.