La Fisker Karma

Le constructeur américain, dans la tourmente ces derniers mois, a reçu une offre de rachat à hauteur de 20 millions de dollars...

Cette somme représente moins d’1% des 2,2 milliards de dollars que valait l’entreprise à l’été 2011, quand l’électrique Karma (voir photo) a été lancée.

L’offre provient de Bob Lutz, un ancien de chez General Motors, associé au constructeur chinois Wanxiang.

On attendait des nouvelles de Fisker depuis plusieurs mois. Suite à des difficultés financières, le constructeur devait trouver des investisseurs pour le racheter ou déposer le bilan.



Cette dernière offre est considérablement inférieure à celles qui avaient été annoncées dans les médias dernièrement. En effet on parlait d’offres allant de 200 à 350 millions de dollars, provenant de différents constructeurs chinois.

Affaire à suivre…