Justifiant son choix par l’augmentation de la valeur résiduelle de sa citadine, Renault a définitivement abandonné l’option location batterie en Angleterre.

Si elle reste plébiscitée sur certains marchés européens comme la France ou l’Allemagne, la location batterie n’est désormais plus d’actualité au Royaume-Uni où le constructeur vient de mettre fin au dispositif.

« L’une des principales raisons pour lesquelles l’option de location de batteries avait été introduite était la réduction du prix d’achat initial d’une Renault électrique pour qu’elle soit aussi proche que possible de celle d’un véhicule diesel équivalent. Les récentes améliorations apportées à la valeur résiduelle de la nouvelle Zoe au Royaume-Uni signifient que cet écart financier a été réduit et que nous sommes en mesure d’offrir un choix simplifié aux consommateurs » a expliqué le constructeur à nos confrères d’Autocar.

Au Royaume-Uni, la Renault ZOE est vendue à partir 25.670 livres une fois déduits les 3.500 livres de bonus gouvernemental, soit environ 30.000 euros. Selon les calculs du constructeur, le modèle conserverait une valeur résiduelle de 42 % après trois ans et 58.000 km parcourus.