Essayer En Allemagne, l’Autopilot Tesla assimilé à de la publicité mensongère ?

Configurez votre véhicule En Allemagne, l’Autopilot Tesla assimilé à de la publicité mensongère ou demandez un essai gratuitement.

Jugeant « trompeuses » les déclarations du constructeur, un tribunal allemand vient d’interdire à la marque californienne de mettre en avant les capacités de conduite autonome de ses modèles.

Selon le jugement rendu ce mardi 14 juillet, Tesla ne pourra plus utiliser les expressions « conduite autonome » ou « pilote automatique inclus » dans ses différentes communications, et notamment sur son site internet. Saisie par l’Office allemand de lutte contre la concurrence déloyale, la chambre du tribunal de Munich estime que les messages publicitaires du constructeur constituent des « actes commerciaux trompeurs ».

D’Autopilot à AutoDrive

De son côté Tesla, a d’ores et déjà réagi, affirmant avoir informé ses clients que ses systèmes automatisés d’aide à la conduite ne correspondaient pas à une conduite 100 % autonome. Le constructeur a par ailleurs rebaptisé son « Autopilot » en « Autodrive » sur l’ensemble de ses documents allemands.

Ce n’est pas la première fois que l’Autopilot est pointé du doigt. En 2016, l’organisme américain Consumer Reports invitait déjà le constructeur à revoir l’appellation de son système, estimant que le nom pouvait prêter à confusion.