Cette opération indirecte est réalisée par le jeu d’une coentreprise créée par l’énergéticien français et le groupe britannique de services financiers Legal & General Capital qui détiendra 23% de Pod Point.

L’acquisition de cette entité renforce la présence d’EDF auprès des utilisateurs de véhicules électriques au Royaume-Uni, déjà dopée en novembre dernier après la reprise de la startup Pivot Power spécialisée dans le stockage électrique par batterie et en cours de déploiement d’un réseau de recharge. L’entreprise française poursuit ainsi son programme qui vise à faire du groupe le leader de la mobilité électrique dans l’Hexagone, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique.

Proposant à son catalogue des solutions de recharge pour le domicile des particuliers, les parkings d’entreprises et les réseaux ouverts au public, Pod Point a déjà mis en service plus de 62.000 bornes au Royaume-Uni et 6.600 en Norvège.

Son propre réseau de recharge ouvert aux électromobilistes compte près de 3.000 points d’accès outre-Manche, dont certains sont implantés sur les parkings de différentes chaînes d’établissements accueillant du public, parmi lesquelles Tesco, Lidl, Center Parcs, et sur plusieurs sites qui dépendent de Legal & General Capital.

Publicité


Publicité