A Genève, la société ED Design vient de présenter en première mondiale Torq, une sportive électrique autonome. Sans doute l'un des concepts les plus surprenants du salon...

Un OVNI ! Voilà comment pourrait se définir le concept Torq que nous avons pu découvrir à Genève. Présentée comme la première sportive électrique autonome de l’histoire, la Torq est le résultat du projet MAAL (Mobile Autonomous Automobile Laboratory) piloté par l’italien ED Design avec pour objectif de créer un véritable démonstrateur sur roues.

170 km d’autonomie en conditions de course

Sur la partie technique, la Torq est animée par quatre moteurs électriques et ED Design revendique 250 km/h de vitesse maximale.

D’une capacité de 88 kWh, le pack batteries lithium vise 170 kilomètres d’autonomie en conditions de course, soit de quoi réaliser 12 tours du mythique circuit des 24 Heures du Mans. Pour la recharge, ED Design annonce un système d’échange batteries, beaucoup plus adapté en compétition que la recharge filaire…

Publicité


IMG_5377

Une meilleure visibilité sans fenêtres

RENDER3Ni pare-brise, ni fenêtres… mieux vaut ne pas être un tant soit peu claustrophobe lorsque vous montez dans le cockpit de la Torq…

Pour autant, le pilote garde tout de même un œil sur la route grâce à des caméras projetant une vue à 360° à l’intérieur de la voiture, une visibilité bien meilleure que dans n’importe quelle voiture de course selon ED Design.

Copilote virtuel – Le retour de K2000 !

Plutôt que de travailler sur une voiture 100 % autonome, ED Design a développé un assistant virtuel destiné à accompagner le pilote dans sa course, lui indiquant les meilleures solutions de dépassement ou proposant des stratégies de course. Bref, c’est un peu la résurrection de KITT dans K2000…

Reste maintenant à savoir ce qu’il adviendra du concept Torq. Si ED Design ne souhaite pas se lancer dans la construction, la société devrait étendre sa technologie à d’autres concepts. A suivre…

Publicité