La marque DS Automobiles dessine son futur et annonce qu'elle ne proposera que des modèles électrifiés à partir de 2025.

Sceptique ou pragmatique selon les interprétations, le groupe PSA a cherché sa position en matière d’électrification. Mais le chemin de fer semble prendre forme devant toutes les entités du groupe PSA, dont DS Automobile qui se débarrassera des moteurs thermiques dès 2025.

C’est ce qu’a indiqué tout récemment Mark Blundell, le directeur marketing de DS Angleterre : « La transition ambitieuse vers les véhicules à très faibles émissions du gouvernement doit s’accompagner d’un travail tout aussi ambitieux de la part de l’industrie. DS Automobiles est depuis le début une force pionnière en matière de voitures électriques et hybrides rechargeables, et est bien placée pour répondre aux nouvelles directives cinq ans à l’avance, grâce à ses investissements continus et au développement de véhicules électrifiés ».

Publicité


Une stratégie partagée avec toutes les marques du groupe ?

Profitant de son image de marque façonnée grâce à son engagement en Formule E avec l’écurie DS Tcheetah, la branche haut de gamme du groupe PSA sera donc l’une des premières entités à proposer une gamme exclusivement électrifiée. Une transition qui sera douce et rapide, puisque les modèles électriques (DS 3 Crossback e-Tense) et PHEV (DS 7 Crossback e-Tense) rencontrent déjà plus de succès que leur homologue thermique : de ce fait, DS est le premier constructeur premium à afficher une moyenne CO2 sous la barre du quota CAFE2021.

La marque premium du groupe PSA ne sera toutefois pas la seule à adopter cette stratégie. Ainsi, toutes les marques seront entièrement électrifiées à partir de cette date, et ce afin de répondre en avance aux diverses restrictions gouvernementales qui interdiront la vente de voitures thermiques, comme l’a souligné Carlos Tavares, le patron du groupe PSA, hier lors d’une interview télévisée dans l’émission Complément d’enquête.

Publicité