Face à la pandémie de Covid-19, nombreuses sont les entreprises qui se mobilisent pour faire don de matériel aux hôpitaux. Certains constructeurs automobiles s’impliquent, en exploitant leur outil industriel et fournissant des équipements habituellement utilisés dans les processus de production.

Employés malades, usines à l’arrêt complet, livraisons suspendues : les constructeurs automobiles sont durement touchés par la pandémie de Coronavirus. Leur activité réduite à néant, certains s’engagent dans l’élan de solidarité en donnant du matériel aux soignants et hôpitaux. Sur Twitter, on apprend par exemple que le groupe Renault a fourni 300 surblouses à l’hôpital Mignot de Versailles. Un équipement « habituellement utilisé dans nos ateliers de peinture, qui peut aussi être utilisé par le personnel médical pour se protéger de la contamination » explique la marque au losange. Sur l’ensemble du continent européen, la firme annonce avoir donné 120.000 masques et mis à disposition des soignants plusieurs centaines de Zoé et Clio.

Le groupe PSA affirme avoir donné « près de 335.000 masques » ainsi que des défibrillateurs, kits premiers secours et gants destinés aux hôpitaux de Milan, Madrid et Mulhouse. Le constructeur a rouvert 14 sites après-vente dans l’hexagone pour assurer l’entretien des véhicules de « tous ceux engagés dans la continuité du fonctionnement du pays ». Plusieurs centaines de véhicules, dont les électriques du réseau Free2Move ont été mis à disposition des équipes soignantes. Outre les constructeurs français, Daimler a notamment promis la fourniture de 110.000 masques. Volkswagen revendique une commande d’environ 40 millions d’euros d’équipements de protection passée à la Chine et comprenant notamment 200.000 masques FFP2 et FFP3. BMW a fait don de 100.000 masques au land de Bavière en Allemagne.

Aux États-Unis, le groupe Ford annonce collaborer avec les fabricants de matériel médical 3M, GE et UAW pour la production en urgence de plusieurs centaines de milliers de respirateurs et masques anti-projection. Elon Musk, le patron de Tesla a également évoqué la réouverture de l’usine de New-York dans le but de produire des respirateurs. De nombreux groupes automobiles ont fait part de leur intention de convertir certains de leurs sites de production pour la fabrication de matériel médical. C’est notamment le cas de BYD en Chine, qui produit déjà 5 millions de masques et 300.000 flacons de gel hydroalcoolique chaque jour.

Publicité


Publicité