La société suisse Rinspeed a présenté un utilitaire électrique converti en « station de colis mobile ». Ce fourgon de livraison est adapté pour pouvoir gérer lui-même les livraisons et enlèvements de colis sans contact humain, ce qui n’est pas sans avantages en période de pandémie mondiale.

L’objectif de Rinspeed avec son van appelé CitySnap est de pouvoir automatiser les livraisons et enlèvements par un système de casiers disposé dans la partie arrière du véhicule. Celle-ci est entièrement mobile et peut sortir le casier demandé pour une livraison, ou en proposer un vide pour un enlèvement.

Le système « quick swap » peut aussi faciliter le dépôt d’un colis dans le même temps que la récupération d’un autre, et cela permet surtout de gagner en efficacité et en confort de travail pour le livreur, qui se concentre alors uniquement sur la conduite en amenant les colis à temps. La valeur ajoutée du CitySnap réside en la possibilité d’apporter le colis au destinataire où il le souhaite, et quand il le souhaite. Ainsi, en réduisant les temps d’attente, l’efficacité du processus est améliorée.

Rinspeed l’assure, le CitySnap deviendra autonome à l’avenir, mais il est pour le moment « conçu pour un conducteur humain ». L’entreprise promet des bénéfices économiques et écologiques, à commencer par la réduction des flottes pour les transporteurs. Selon Rindspeed, une flotte composée de CitySnap peut être deux fois moins importante que celle composée de véhicules normaux.

Publicité


Toujours selon Rinspeed, les coûts de livraison sont par ailleurs réduits de 17 % grâce à ce van adapté, ce qui peut faire baisser les frais de port pour les clients. La version physique du CitySnap sera présentée l’an prochain, et s’accompagnera de nombreux détails, notamment au niveau technique.

Publicité