Homologuée à 417 kilomètres selon la norme américaine EPA, la Chevrolet Bolt 2020 surpasse désormais l'autonomie de la Model 3 standard.

Un poil éclipsée par l’arrivée de la Tesla Model 3, la Chevrolet Bolt n’en demeure pas moins un modèle à succès en Amérique du Nord. Sur les sept premiers mois de l’année, General Motors a immatriculé plus de 9000 exemplaires de sa compacte sur le marché américain. C’est certes presque dix fois moins que la Model 3, immatriculée à plus de 80.000 unités depuis le début de l’année, mais suffisant pour inciter le constructeur à continuer à faire évoluer son modèle chaque année.

Pour 2020, la principale modification apportée par le constructeur porte sur la batterie. Sans finalement dire si la capacité du pack 60 kWh a été augmentée ni détailler le procédé utilisé, le groupe annonce l’introduction d’une nouvelle chimie au niveau des cellules. Un changement mineur mais efficace puisqu’il permet à cette Bolt 2020 de franchir le cap symbolique des 400 kilomètres d’autonomie. Homologuée à 417 km selon la norme américaine EPA, la Bolt 2020 voit ainsi son autonomie progresser de 34 kilomètres par rapport au millésime 2019. Un chiffre qui lui permet aussi de dépasser certains concurrents tels que le Hyundai Kona électrique, homologué à 415 km en cycle EPA, mais aussi la Model 3 standard, homologuée à 386 km.

Aux Etats-Unis, la version 2020 de la Chevrolet Bolt est annoncée à partir de 37.495 dollars hors taxes. Outre ces améliorations au niveau de la batterie, la compacte américaine sera également proposée avec deux nouveaux coloris extérieurs – Orange Metallic et Oasis Blue – et intègre une caméra de recul entièrement redessinée. Selon les dires du constructeur, les performances en charge ont également été améliorées.

Au compte goutte en Europe

Source de frustration pour bon nombre de nos lecteurs, la version européenne de la Chevrolet Bolt, l’Opel Ampera-e, n’aura finalement réalisé qu’un passage furtif en Europe. En cause, le rachat d’Opel par le groupe PSA qui a littéralement fait changer les plans de la marque au Blitz. Désormais intégrée à la stratégie d’électrification du groupe tricolore, Opel inaugurera la plateforme e-CMP de PSA avec la  e-Corsa, attendue en 2020.

Désormais considérée comme un modèle « arrêté », l’Opel Ampera-e reste toutefois disponible à la commande sur certains marchés européens avec des livraisons réalisées au compte-goutte. Malheureusement, la France n’est pas concernée.