Canyon Future mobility concept 2020

Le fabricant de vélo et VAE allemands Canyon travaille sur l’idée novatrice d’une petite voiture plus propre, un vélomobile à pédales et assistance électrique.

Aujourd’hui, deux mondes s’affrontent : celui de la voiture, grand engin motorisé reine des routes et des rues, et le vélo, solution propre mais à l’infrastructure encore très perfectible question sécurité. Se pourrait-il qu’un concept vienne réconcilier les deux mondes ?

Canyon, société fabricant des vélos et VTT classiques ou assistés électriquement, tente en effet de fusionner ces deux univers. Ainsi, nait le « Future Mobility Concept », une voiturette monoplace à carrosserie étroite fermée et disposant de 4 fines roues. Or, au lieu de se propulser via un moteur, c’est le conducteur (doit-on encore l’appeler cycliste ?) qui est à la manoeuvre en pédalant.

Il repose effectivement sur le principe du VAE, soit une assistance électrique, et non une propulsion électrique. C’est finalement le procédé du Podride suédois, ou des allemands Leiba et Go-One avec un design plus typé voiture. On pourrait même lui trouver un air de Smart Coupé.



Le meilleur des deux mondes ?

Cette Canyon combine donc l’efficience, puisque ne nécessitant pas de gros moteur ni de grande batterie, et le duo sécurité/confort d’un environnement clos, protecteur des chocs et intempéries.

Alors oui, cela transforme un vélo en un objet massif, qui n’aurait plus du tout sa place sur une piste cyclable. Il serait aussi probablement très cher, surtout quand l’on sait qu’un VAE chez Canyon dépasse facilement les 3.000 €.

Mais ce concept de vélo-voiture ou vélomobile serait légitime pour remplacer une voiture sur des distances moyennes (10 à 30 km). Ce serait aussi le pendant, encore plus vertueux, d’une Citroën Ami.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce un gadget routier ou une vraie solution de mobilité plus propre ?