Mercedes

Essayer Mercedes EQS ?

Configurez votre véhicule Mercedes EQS ou demandez un essai gratuitement.

Brabus ne rate aucune nouvelle Mercedes, même électrique. La Mercedes EQS ressort des ateliers avec plus de style et d’autonomie.

Les préparateurs ont déjà commencé à préparer… leur avenir en s’intéressant aux voitures électriques. C’est notamment le cas de Brabus, le spécialiste très proche de Mercedes, qui s’est tout de même aussi essayé à la Tesla Model S et à la Porsche Taycan. Aujourd’hui, le tuner est plus fidèle et dévoile son programme sur base de Mercedes EQS.

Comme de coutume, la limousine ressort des ateliers de Bottrop avec un style particulièrement ténébreux. Notamment avec ce modèle de présentation, « full black », qui s’agrémente au passage de savoureuses améliorations cosmétiques. Les boucliers sont plus expressifs (ce n’était pas difficile, en même temps), alors que l’assiette de la caisse est abaissée de 20 mm sur des jantes maison de 20 à 22 pouces.

Près de 63 000 € pour 7 % d’autonomie en plus avec cette Mercedes EQS

Mais le cahier des charges est inédit pour cette Brabus, qui recherche l’efficience. Étonnant de la part d’un préparateur qui ne jure que par des puissances à quatre chiffres, ou à peine moins. Ainsi, le travail aérodynamique permet d’abaisser la traînée de 7,2 %. Le Cx de 0,20 ne bouge pas selon Bottrop, mais l’autonomie serait en hausse de 7 % à des vitesses comprises entre 100 et 140 km/h.

 

Comme avec la plupart des préparations électriques sur des modèles de série, la puissance mécanique n’évolue pas. Forcément, cela semble plus difficile de tirer davantage de puissance qu’avec une traditionnelle paire de turbos. La Mercedes EQS 450 conserve donc ses 360 ch. Et l’AMG GT B40S-800 n’a rien à craindre. Mais cette Mercedes EQS n’est pas une Brabus au rabais pour autant. Surtout au moment de signer le chèque de 173 890 €. Soit une coquette rallonge de 62 756 € par rapport à une Mercedes EQS 450 en Allemagne !