En Russie, le Premier Ministre vient d’ordonner à toutes les stations-services de s’équiper en bornes de recharge. Une annonce qui reçoit un accueil mitigé.

Quand la France « demande », la Russie « ordonne » ! Le Premier Ministre russe Dimitri Medvedev vient d’annoncer que toutes les stations-service du pays devront être équipées de bornes de recharge d’ici au 1er novembre 2016. Une mesure radicale pour donner un coup de pouce à la filière électro-mobile.

Moins de 500 voitures électriques en circulation

Alors que la Russie ne compte aujourd’hui que 500 voitures électriques en circulation, majoritairement des Mitsubishi i-MiEV, cette nouvelle mesure est accueillie de façon plutôt mitigée par les professionnels de l’automobile.

Pour certains, la taille du territoire Russe ne se prêterait pas à une adoption massive du véhicule électrique tandis que d’autres regrettent que ce déploiement ne soit pas accompagné d’une politique incitative à l’achat pour stimuler la demande. Au cours du premier semestre, moins de 50 voitures ont été immatriculées à travers le pays.



Enfin, le décret d’application ne précise pas le type de chargeur qui doit être installé. Les opérateurs risquent donc de privilégier le déploiement de bornes « lentes », beaucoup moins chères que les bornes rapides même si moins adaptées à un usage « station-service ».