Si le montant des aides accordées aux véhicules électriques et hybrides rechargeables n'a pas changé en 2015, le bonus réservé aux véhicules hybrides a été sérieusement amputé avec une aide désormais limitée à 2000 €.

Au delà du montant maximal, le taux d’intervention du bonus réservé aux hybrides a également été modifié avec une limite désormais fixée à 5 % du coût d’acquisition TTC (contre 8,25 % et 3300 € max en 2014). Dans tous les cas, le montant ne pourra être inférieur à 1000 € (contre 1650 € en 2014) et concerne les véhicules hybrides dont les émissions sont situées entre 61 et 110 g CO2/km.

Concrètement, Toyota et PSA, qui cumulent la majeure partie des ventes, devraient être les deux principaux constructeurs concernés par ce changement. Reste à savoir si leur grille tarifaire sera modifiée pour compenser cette baisse du bonus…

Exclusion des hybrides « légers »

Afin d’exclure les véhicules au taux d’hybridation trop léger, le décret 2015 intègre un nouveau critère d’éligibilité lié à la puissance du moteur électrique.

Le décret précise ainsi que l’aide concerne les véhicules équipés « d’un moteur électrique présentant une puissance maximale sur 30 minutes supérieure ou égale à 10 kilowatts ».

Publié le 30 décembre, le décret s’applique à toutes les commandes effectuées à partir du 1er janvier. Les commandes passées avant cette date restent éligibles au barème 2014 sous réserve que la livraison intervienne avant le 31 mars 2015…

Bonus écologique – Barème 2015

Emissions CO2/kmTaux d’interventionMontant maxMontant minimum
0 – 2027 %6300 €
21 – 6020 %4000 €
61 – 110*5 %2000 €1000 €
*Seuls les modèles hybrides sont concernés, les véhicules 100 % thermiques ayant été totalement exclus du dispositif 2015.