En hausse de 40 % par rapport à l’an dernier, les ventes de véhicules électrifiés du groupe allemand sont boostées par le succès de sa gamme hybride rechargeable.

Si l’on ne pense pas forcément à BMW lorsque l’on parle de mobilité électrique, la marque s’en sort plutôt bien sur le segment. Présentant ses derniers résultats trimestriels, le groupe annonce avoir livré 60.660 véhicules électriques et hybrides rechargeables au cours du premier semestre, soit 40 % de plus qu’au premier semestre 2017.

Dans les faits, cette hausse s’explique principalement par le succès de la gamme hybride rechargeable du constructeur. Regroupée autour du label iPerformance, elle s’est écoulée à plus de 38.000 unités sur les six premiers mois. L’arrivée de la Mini hybride rechargeable a également boosté les ventes branchées du groupe. Lancée en juin 2017, celle-ci s’est écoulée à 5285 exemplaires au cours des six premiers mois de l’année.

En comparaison, la progression de la gamme i est plus modérée. Avec 16.935 unités écoulées, dont 15.736 BMW i3, la gamme ne progresse que de 6 % par rapport à l’an dernier.

Sur les 1.24 millions de véhicules écoulés par le groupe au cours des six premiers mois, l’électrique a représenté près de 5 % des ventes.

BMW a livré plus de 60.000 véhicules électriques et hybrides au premier semestre
4.6 (91.67%) 12 votes