Dans beaucoup de pays, notamment en Europe, la date fixée pour l’interdiction de la commercialisation de véhicules équipés d’un moteur thermique se situe entre 2035 et 2040. Il semblerait que les plans d’Audi soient de respecter la première date.

Un article de la publication allemande WirtschaftsWoche confirme en effet que la marque aux anneaux prévoit l’arrêt de la vente de véhicules équipés d’un moteur thermique en 2035, et commence déjà à travailler sur un planning permettant aux usines d’avoir un itinéraire de production tracé entre 2021 et 2035.

Le directeur exécutif d’Audi, Markus Duesmann, a expliqué que selon lui, « la protection de l’environnement et le succès économique vont bien ensemble ». L’impulsion de la marque allemande donnerait le ton pour une décision similaire prévue chez Volkswagen à l’horizon 2040.

La question qui resterait alors en suspens serait celle de la fabrication des pièces de rechange et la maintenance pour les véhicules vendus jusqu’en 2035 et 2040, puisque ceux-ci vivront plusieurs décennies après ces échéances. C’est notamment pour cela que le groupe allemand est le premier à envisager une telle décision à si court terme, alors que la plupart des autres marques devraient poursuivre la fabrication de moteurs thermiques, ou au moins de composants pour les voitures en étant équipées.

Publicité


Publicité